Jean-Luc Lahaye: le chanteur aurait eu une relation privilégiée avec Dalida

Jean-Luc Lahaye: le chanteur aurait eu une relation privilégiée avec Dalida

  • Marie P.
  • 1 juillet 2020

Ce jeudi 2 juillet sur Melody, sera diffusée l’émission Micro-Miroir. Jean-Luc Lahaye évoque alors sa relation avec Dalida avec qui il a vécu durant 5 ans.

En ce moment, Jean-Luc Lahaye fait beaucoup parler de lui, surtout dans la rubrique des faits divers puisqu’il a eu de nombreuses relations avec de très jeunes femmes voire mineures, dans les années 1980. Cette fois-ci, c’est pour une tout autre raison qu’il fait parler de lui dans l’émission Micro-Miroir de Christophe Daniel, qui sera diffusée ce jeudi 2 juillet à 20h15 sur la chaîne Melody.

Il raconte sa relation particulière avec Dalida, qui l’a hébergé chez elle, alors même qu’il n’était pas encore chanteur. “J’ai vécu dans (la) maison (de Dalida) cinq ans, au dernier étage. Et à chaque fois que je passe devant, j’ai le regard qui se tourne vers cette maison. C’était de belles années, entre 1975 et 1980, raconte le chanteur de « Femmes que j’aime ».

À cette époque, la chanteuse était en couple avec le le Comte de Saint-Germain, alias Richard Anfray, lorsqu’elle propose à Jean-Luc Lahaye de venir s’installer chez elle. “J’ai des merveilleux souvenirs avec elle. C’était une relation purement amicale. Elle m’aimait comme un jeune de mon âge. J’avais alors 18-19 ans”, explique l’homme de 67 ans. “J’ai vécu dans cette maison à l’époque où elle vivait avec Richard Saint-Germain. J’ai assisté à des moments d’amour où l’on était vraiment bien, et puis à d’autres moments où c’était la guerre totale. Quand Dalida se fâchait, il ne fallait pas être sur sa route. »

L’ex-enfant de la DDASS a de grands souvenirs de la chanteuse qui s’est malheureusement éteinte en 1987.

 “Dalida était une fille généreuse, très émotive. Il suffisait de lui parler d’une chose un peu triste pour qu’elle ait la larme à l’œil. Elle était presque naïve“, révèle Jean-Luc Lahaye.

À plusieurs reprises Jean-Luc Lahaye s’est livré sur son amitié avec l’interprète de Gigi L’Amoroso. 

En 2016 déjà, dans son autobiographie Classé confidentielil avait parlé de leur obsession commune d’avoir un corps sain afin d’atteindre au mieux leurs objectifs.

 “A cette époque où je m’accroche à mon rêve de devenir chanteur, je pratique le sport à haute dose. (…) Je partage avec Dalida l’obsession du corps. Je veux rester léger, me fais vomir dès que je mange trop“, écrit-il. 

Malheureusement cela aura des conséquences sur Dalida, obsédée par le fait de rester jeune.

“En 1975, je travaillais comme serveur au Bistrot du port, face à Notre-Dame, dont le propriétaire, Gérard Pédron, n’était autre que le meilleur ami de Dalida. Elle venait souvent y dîner avec des amis. Parfois, j’aidais mon patron à s’approvisionner à Rungis. Il y achetait des fleurs pour son bistrot sans jamais oublier un grand bouquet de becs de perroquet, pour Dalida. Sur le chemin du retour, il faisait un crochet par Montmartre pour les lui installer dans ses vases. En général, je l’attendais dans sa voiture. Un jour, il m’a proposé de l’accompagner dans la maison. Gérard avait raconté à Dalida mon parcours par la Ddass, et elle semblait très touchée. Je lui ai dit que j’aimais beaucoup Montmartre. “Vous habitez où, en ce moment ?” m’a-t-elle demandé. J’ai répondu : “Le XXe arrondissement.” Elle a dit : “Ah, j’ai peut-être une idée…” Elle a disparu dix minutes, je l’entendais farfouiller, puis elle est revenue, un trousseau de clés à la main, et m’a lancé : “Suivez-moi, jeune homme (…) J’ai occupé ce logement jusqu’à la fin de l’année 1979, a-t-il expliqué.