Jean-Luc Reichmann dézingué violemment, à cause de cette vidéo, « Crétin n’est pas assez puissant »

A l’écran à la fois dans « Les 12 Coups de Midi » mais aussi dans la série « Léo Matteï », Jean-Luc Reichmann fait régulièrement du sport. Samedi 20 février, la séance de vélo d’appartement qu’il a partagé sur Twitter a pourtant déplu. En cause : le masque que portait le présentateur. 

Jean-Luc Reichmann dézingué violemment, à cause de cette vidéo, "Crétin n'est pas assez puissant"
© Capture d'écran TF1

Jean-Luc Reichmann a beaucoup souffert quand il était enfant. A cause de sa tache de vin sur le nez, il a été victime de harcèlement. « Quand un prof me disait : ”La tache, au tableau !” devant 30 élèves, j’étais en perdition totale, à 14 ans », avait-il en effet révélé à nos confrères du Parisien. Le présentateur a ainsi expliqué que souvent, ce sont ses profs et non ses camarades qui se sont moqués de lui.

Son angiome, c’est désormais sa « marque de fabrique »

Heureusement, au fil des années, l’animateur des Douze coups de midi a pris confiance en lui. « Quand je dis « t’as un tâche, pistache » (le titre de son livre, publié en 2015, NDLR), c’est se moquer et prendre le revers de tout ça. Et finalement, cette souffrance rime avec chance. Le négatif, il faut arriver à le transformer en positif », avait-il même expliqué à Christophe Hondelatte sur Europe 1. Désormais pour lui, son angiome c’est sa « marque de fabrique ». Et c’est quelque chose qu’il considère comme positif.

Jean-Luc Reichmann: « Mais vous allez présenter comme ça ? »

Pourtant il se rappelle bien des préjugés dont il a souffert, même à l’âge adulte. « Les journalistes me regardaient de biais. C’était un truc tabou… Ou alors c’était « mais vous allez présenter comme ça ? » ». Jean-Luc Reichmann explique aussi que lorsqu’il faisait ses débuts à l’antenne,  les maquilleuses le forçaient à cacher sa tâche. Pourtant, l’animateur ne voulait pas faire ça. « Maintenant, elles savent », se félicite-t-il sans regret.

« Jusqu’ici tout va bien » du chanteur Maître Gims

Ces épreuves l’ont-il rendu plus résistant aux critiques ? Samedi 20 février, Jean-Luc Reichmann a posté une vidéo sur twitter qui n’a pas plus à quelques internautes. Le présentateur de 60 ans se montrait en pleine séance de vélo d’appartement. En fond sonore, on pouvait entendre le tube « Jusqu’ici tout va bien » du chanteur Maître Gims. Mais le détail qui a heurté la sensibilité de certains Twittos, c’est que le présentateur des 12 Coups de Midi portait son masque !

Jean-Luc Reichmann doit entretenir sa forme. Il officie à la fois sur le plateau du jeu Les 12 Coups de Midi mais aussi dans la série « Léo Matteï ». Et le vélo d’appartement est bien connu pour faire travailler tous les muscles du corps et en plus pour être un bon exercice cardio.

Jean-Luc Reichmann: « Ça montre vos problèmes psy ! Waouh… »

Le papa de Rosalie Reichmann a récolté de nombreux encouragements de la part de ses abonnés. Mais tous les internautes ne l’ont pas soutenu. En effet, quelques twittos ont fait des remarques sur son masque. « Ça montre vos problèmes psy ! Waouh… Seul avec un masque et faisant du sport. Crétin n’est pas assez puissant. Je n’ai pas de mot » , a-t-on notamment pu lire. On ne peut malheureusement pas plaire à tout le monde ! En tous cas, au sein de la rédaction de LDpeople, on ne reprochera à Jean-Luc Reichmann de montrer le bon exemple.

« Mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère. »

Jean-Luc Reichmann ne s’offusquera certainement pas de ces critiques. Mais on se souvient qu’il avait vraiment été blessé par le candidat Christian Quesada lorsque l’animateur avait appris son arrestation. « Suite à la nouvelle dévastatrice que l’on a tous découverte hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère, avait-il écrit sur Instagram. Je réitère aujourd’hui tout mon respect à la Brigade des Mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également à toutes les personnes qui travaillent à combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer. », avait-il déclaré.

« Et c’est très bien et on n’en parle pas assez ! »

Invité plus tard sur le plateau de C à vous, l’animateur du jeu de TF1 avait fait quelques confessions à la journaliste Anne-Elisabeth Lemoine. « Vous ne pouvez pas vous imaginer, ils travaillent jours et nuits en immersion. La géolocalisation, se faire prendre pour les autres : c’est comme ça qu’il s’est fait goaler cet individu ! Et c’est très bien et on n’en parle pas assez ! Ce sont des gens qui se battent tous les jours pour nos enfants, pour le monde de demain », lui avait-il en effet confié. Il n’avait même pas voulu prononcer le nom de cet ancien candidat. Quand la journaliste s’en était étonnée, il avait alors rétorqué : « Mais évidemment ! Quelle horreur ! Quel dégoût ! J’ai envie de vomir ! ». Voici l’interview en question :


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour LDPeople, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.