Jean-Luc Reichmann

Jean-Luc Reichmann en deuil: le suicide de ce proche qu’il révèle, son témoignage épouvantable

  • Alix Brun
  • 27, novembre 2020 à 18h18

Jean-Luc Reichmann se dit aujourd’hui inconsolable depuis qu’il a perdu son ami Christophe Dominici. Le grand rugbyman français a été retrouvé sans vie mardi 24 novembre dans le parc de Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine.

Ce mardi 24 novembre, l’annonce de cette découverte a fait l’effet d’une bombe dans le monde sportif mais également dans la France entière. Car tout le monde appréciait Christophe Dominici Jean-Luc Reichmann également. Âgé de 48 ans, le sportif a été retrouvé sans vie près du parc de Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine.

“Un des plus beaux souvenirs à tes côtés Christophe”

Toute reproduction, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans l’autorisation préalable de LDpeople.com

Parmi les nombreux hommages, celui de Jean-Luc Reichmann a particulièrement retenu toutes les attentions. Car le présentateur des Douze coups de Midi le connaissait bien. “Nous avons partagé de tellement beaux moments ensemble. Une très grande tristesse s’empare de moi ce soir. Christophe Dominici, joueur de l’équipe de France de rugby nous a quitté a l’âge de 48 ans”, a en effet déclaré le présentateur vedette de TF1. Sur son compte Instagram, l’auteur de T’as une tâche, Pistache a diffusé le portrait du rugbyman pour lui rendre hommage.

Puis le compagnon de Nathalie Lecoultre a partagé avec ses abonnés une deuxième publication. Sur le cliché, on voit en effet le champion de rugby dans un stade, porté fièrement le drapeau tricolore. “Un des plus beaux souvenirs à tes côtés Christophe, à Cardiff. Quart de finale de la Coupe du Monde 2007 Victoire de la France contre les All Blacks, 20 à 18. Quelle folie nous avons vécu dans les tribunes avec un Haka d’anthologie ‼️ Toutes mes pensées vont à Loretta et à tes deux petites filles”, s’est ensuite remémoré le présentateur.

Il n’était pas comme d’habitude.”

Les journalistes du Parisien ont mené leur enquête auprès des commerçants du quartier où habitait Christophe Dominici. Tous avancent la même version. D’après eux, le quintuple champion de France n’allait pas bien du tout.

Il n’était pas comme d’habitude. Déjà à sa façon de marcher, la tête baissée dans ses pensées. En temps normal, on discutait, on rigolait. Là, non, il était fermé, il n’avait visiblement pas envie de parler. Je le savais pudique, je l’ai laissé tranquille. Je le pensais malade“, leur a révélé un fleuriste qui a croisé le rugbyman la veille de sa mort.

Même son de cloche au bureau de tabac. “Il n’avait pas l’air bien. Il a acheté un briquet, payé avec sa carte, sans un mot, ni un sourire comme d’habitude. Mon vendeur l’a trouvé tout aussi renfermé la semaine passée“, témoigne ainsi le propriétaire de l’établissement pour des faits rapportés le matin même de sa disparition.

Je pense que l’échec du rachat du club de Béziers lui a fait de la peine. On savait qu’il était impulsif et fragile mais jamais je n’aurais pensé à cela. C’est triste pour sa femme et ses filles.”, conclut quant à lui le boucher du quartier. Selon ce commerçant, Christophe Dominici ne se serait pas donc remis de l’échec du rachat de l’AS Béziers Hérault.