Jean-Luc Reichmann

Jean-Luc Reichmann : un papa très inquiet sur les menaces qui planent sur ses enfants, il s’exprime !

  • Julie Bourdin
  • 28, juillet 2020 à 8h30

Jean-Luc Reichmann est certainement un des animateurs les plus appréciés des Français. Tout le monde sait qu’il présente Les 12 coups de midi et à quel point c’est une personne bienveillante. Ce que peut-être certaines personnes ignorent, c’est qu’il est à la tête d’une famille recomposée qui compte six enfants. Et c’est de loin le rôle de Jean-Luc Reichmann qui lui tient le plus à cœur. Décrit comme un véritable “papa poule” à la suite de plusieurs interviews, il est capable de définir des règles pour que ses enfants ne prennent pas de risques sur les réseaux sociaux.

 

Jean-Luc Reichmann pense à ses enfants, son rôle de protecteur est primordial

Les enfants de Jean-Luc Reichmann sont la prunelle de ses yeux. En couple avec Nathalie Lecoultre, ils sont les chefs de famille et doivent veiller sur six enfants. Ce n’est pas toujours facile pour l’animateur des 12 coups de midi de jongler entre ses différentes casquettes, ni pour sa compagne. Mais être père, c’est un rôle que Jean-Luc Reichmann ne néglige pas. Comme au travail, il donne toujours le meilleur de lui-même. Les enfants en général, sont des personnes qu’il se fait un devoir de protéger. En effet, ce n’est pas pour rien qu’il interprète le rôle principal dans Léo Mattéï, Brigade des mineurs. Il est d’ailleurs, de ce fait, beaucoup plus conscient des risques auxquels ses propres enfants pourraient être exposés. Et les réseaux sociaux font partie des pièges les plus courants pour les enfants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bonne journée à Tousss ‼️… 🦋🐣🌼 Merci les enfants 👶 pour tous vos dessins 🙏❤️ jeanluc@12coupsdemidi.fr

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le

Les réseaux sociaux peuvent être une menace si ils sont mal utilisés

Jean-Luc Reichmann est conscient que sa popularité rejaillit sur son entourage. Ses enfants pourraient donc aisément être les cibles de personnes mal intentionnées sur les réseaux sociaux. Pour éviter qu’il ne leur arrive des déconvenues et pour les responsabiliser sur leurs usages de ces médias, Jean-Luc Reichmann révèle un principe de son invention. En effet, il demande à ses enfants de bien réfléchir à ce qu’ils vont partager sur internet. Pour le père de famille, il est essentiel que ses enfants puissent avoir des activités normales. Mais ils doivent pouvoir rester vigilants et être conscients des risques.

Jean-Luc Reichmann demande alors à ses enfants de se poser une simple question avant de publier du contenu en ligne. Il faut qu’ils soient certains que ce qu’il partage ne pourra pas être utilisé afin de leur causer du tord. La règle est donc simple. Elle consiste à ne partager en ligne que ce dont les enfants n’auraient pas honte de voir s’afficher sur des affiches immenses devant des endroits qu’ils fréquentent quotidiennement. Une technique idéale pour faire comprendre à ses enfants que ce qu’ils partagent en ligne est tout aussi public qu’un publicité géante en pleine rue.

 

Jean-Luc Reichmann impose une règle originale et ludique sur l’usage des réseaux sociaux pour ses enfants

L’animateur appelle ce principe le 3 par 4. Et il peut s’appliquer aux enfants comme aux adultes. Chaque publication doit passer sous le crible de ce principe pour éviter le danger. Il faut alors imaginer que la publication que nous allons partager puisse se retrouver sur une affiche de 4 mètres devant 3 endroits que nous fréquentons tous les jours. Si imaginer cela ne nous provoque pas de malaises, alors c’est que la publication peut être partagée sans risques en ligne. En effet, il ne faudra rien partager de trop intime sur les réseaux sociaux. Car Jean-Luc Reichmann connaît la portée de sa notoriété. Ses propos ou ses actes, tout est étudiés par les médias et par ses fans. Et il n’oublie pas que sa famille peut en bénéficier en pâtir.

Les enfants de Jean-Luc Reichmann doivent donc, encore plus que les autres, apprendre à faire la part des choses entre vie privée et vie publique. Bien que les réseaux sociaux soient un domaine d’expression très intime, puisque chaque page est individuelle et personnelle, chaque profil particulier tombe dans le public car les partages sont sur internet et à la vue de tous. Il ne faut pas oublier que tout ce qui se trouve sur internet ne peut pas en disparaître. Les empreintes numériques individuelles sont fortes et ne peuvent jamais complètement être effacées. Alors, avant chaque publication à partager, il est très censé de se demander si nous ne serons pas mal à l’aise avec l’idée de retrouver nos images dans la rue. En l’occurence, sur des affiches immenses et devant des lieux que nous fréquentons tous les jours.

La confiance reste la priorité malgré les inquiétudes parentales

Jean-Luc Reichmann est forcément inquiet par les réseaux sociaux et surtout par l’utilisation que pourrait en faire ses enfants. Mais, en bon père, il se refuse de les brider et de les sur-protéger. En effet, il préférera les responsabiliser et leur permettre de faire leurs propres choix. Cependant, les choix qu’il feront passeront au crible des principes qu’il leur inculque. Une éducation basée sur la confiance sera de toute façon plus profitable pour tout le monde. Les enfants doivent avoir confiance en leurs parents pour pouvoir leur parler de tout. Et les parents doivent pouvoir faire confiance à leurs enfants pour les laisser vivre leurs vies. Cet échange et ce respect sont essentiels pour une bonne communication dans la famille. Les enfants savent alors que les règles édictées sont présentes pour les sécurités et qu’elles ne limitent pas forcément leurs libertés. Au contraire, elles font en sorte de la protéger.

L’animateur des 12 coups de midi peut encore une fois se sentir fier de partager cette confidence. En effet, nombreux sont les parents qui pourront prodiguer le même conseil à leurs enfants. De même, des adultes pourraient réaliser l’importance que revêt le fait de partager sa vie sur les réseaux sociaux. Car ile ne faut pas prendre à la légère les applications qui rythmes nos quotidiens. Elles en savent beaucoup plus sur nos vies que nous pourrions l’imaginer. À l’ère des réseaux sociaux, mieux vaut savoir que tout ce qui se passe sur internet ne pourra jamais être effacer définitivement. Prenons alors tous nos précautions et suivons l’exemple de Jean-Luc Reichmann. Sans vivre hors de son temps, il est conscient des risques et trouve une règle pour éviter les déconvenues.

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.