Jean-Marie Bigard : « J’ai une grossièreté très enfantine »…

« J’ai une grossièreté très enfantine le public, lui, ne voit que mon cœur ! »… Bigard.

Alors qu’il rejoindra Cyril Hanouna sur Europe 1 dès la rentrée de 16h00 à 18h30, Jean-Marie Bigard qui reste l’un des humoristes préférés des Français va fêter ses trente ans de carrière, il a expliqué à l’AFP :
« Mes détracteurs n’ont jamais vu un seul de mes spectacles. Ils me reprochent d’être le mec qui fait rire avec « bite, poil, couille ». Ma grossièreté, que je refuse d’appeler de la vulgarité, est très enfantine. Le public, lui, ne voit que mon cœur ! A poil, on est tous pareils, avec les mêmes angoisses et les mêmes soucis ! »…

Il ajoute lors de cet entretien :
« Je ne joue pas un personnage, je ne suis pas un concept. Tout ce que je fais me ressemble ! Je suis moi. Mon père et mon grand père étaient très grivois. Ils m’ont transmis ça. Je me suis rendu compte qu’il n’y a pas 36 manières de briller ou d’être aimé: être le premier de la classe ou faire rire mes petits copains. Je suis devenu drôle en me cognant dans une porte et comme c’était la porte des ‘chiottes’, je suis devenu drôle et vulgaire »…

Plus de news Showbiz sur LDpeople.com
Le vendredi 23 mai, Jean-Marie Bigard fêtera ses 60 ans et sera sur la scène du Grand Rex avec en plus, des duplex dans 150 cinémas en France.