Jean Pierre Pernaut « détruit » suite aux critiques, il s’énerve et balance tout ce qu’il sait

  • Valerie Hommez
  • 26 mai 2020

Jean-Pierre Pernaut, le présentateur vedette du journal de TF1, balance une fois de plus et prouve qu’il n’a peur de rien. Nullement impressionné par d’éventuelles sanctions, comme certains l’avaient évoqué, Jean-Pierre Pernaut continue à critiquer ouvertement les mesures prises par le gouvernement Macron concernant la fermeture des plages du littoral français.

Les téléspectateurs s’étaient étonné de ne pas retrouver leur présentateur préféré après le déconfinement, et certains d’évoquer une sanction infligée au journaliste par la direction de TF1, comme une mise en garde suite à ces prises de position contre le Président. En effet, Jean-Pierre Pernaut avait vivement critiqué les choix du gouvernement concernant notamment la fermeture obligatoire des fleuristes pour le 1er mai hors que dans le même temps les grandes jardineries pouvaient-elles accueillir le public. Il s’était étonné aussi que les pharmaciens ne puissent pas vendre de masques.

Apparemment hermétique aux critiques, et démontrant une fois de plus qu’il n’a nullement peur d’éventuelles conséquences, c’est cette fois-ci concernant la fermeture des plages que Jean-Pierre Pernaut pousse un gros coup de gueule.

« Quel contraste en tout cas avec ces images qu’on a vu tout à l’heure, des rues commerçantes noires de monde y compris dans les grandes villes y compris dans les zones rouges » affirme le journaliste, avant de rajouter « on l’a vu en Alsace, c’est vrai aussi dans les stations balnéaires où il y a des rues noires de monde alors que les plages sont vides alors qu’il y a de l’espace c’est bizarre bizarre » commente le présentateur. Jean-Pierre Pernaut montre une fois de plus son incompréhension totale, et le manque de cohérence et de clarté dans les mesures prises pour le déconfinement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp) le

Bien décidé à ne pas se taire, le mari de Nathalie Marquay a une fois plus donné son avis haut et fort, et ce ne sera sûrement pas pour déplaire aux téléspectateurs, qui en grande majorité le soutiennent dans ces prises de parole. Lors de ces derniers coups de gueule, un grand nombre de ces fans l’avait félicité, via les réseaux sociaux, afin de le remercier de les représenter, et d’oser dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. Prise de parole, qui avait laissé imaginer que TF1 pourrait prendre des sanctions contre son journaliste vedette, pour l’inciter à un peu plus de réserve.

Les téléspectateurs s’étaient d’ailleurs étonnés de ne pas retrouver Jean-Pierre Pernaut lors de la reprise normale des émissions. Selon les propres dires de l’époux de l’ex-miss France, s’il n’est pas revenu à l’antenne, et si il n’a pas repris la présentation de son journal, c’est que premièrement des vacances à cette période étaient prévues de longue date et que, en accord avec la direction de TF1, ce repos a été maintenu.

Et deuxièmement, afin de préserver sa santé, le journaliste a voulu prendre toutes les précautions pour assurer son retour dans les meilleures conditions possibles. Opéré d’un cancer de la prostate il y a quelques mois, Jean-Pierre Pernaut prend extrêmement soin de sa santé et se protège donc au maximum.

Concernant l’ouverture des plages, si elle n’est toujours pas prévue de manière officielle, Christophe Castaner annonçait que certaines étaient déjà ouvertes depuis le 11 mai dernier, et que d’autres pourront rouvrir dans les prochains jours ou les prochaines semaines, notamment via l’autorisation des préfets à la demande des maires. Si le littoral commence peu à peu à être de nouveau accessible, en France comme dans d’autres pays d’Europe, il n’est toujours pas question de s’allonger sur le sable et de s’adonner au farniente, mais seulement de disposer de l’espace comme par exemple, pour y pratiquer une activité sportive.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Tellement hâte !

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp) le

Il ne s’agit donc pas d’un accès libre et total et d’une réouverture sans restriction. Si le présentateur de TF1 s’étonne de cette mesure, bon nombre de citoyens se demandent aussi comment il est possible que les gens s’agglutinent dans la rue ou dans les commerces alors que sur les grandes étendues, comme notamment la plage, il est impossible de circuler.

C’est d’ailleurs ce qui avait fortement étonné le journaliste de 70 ans lorsque pour des raisons impératives, il avait dû sortir de chez lui pendant le confinement, et qu’il avait pu constater que malgré les interdictions en vigueur, bon nombre de gens se baladaient dans les rues, et en plus sans aucune mesure de protection et sans masque et que de véritable attroupement se formaient dans les différents quartiers qu’il avait pu traverser. Il est effectivement difficile de comprendre alors pourquoi il n’est pas possible de profiter des zones côtières en toute liberté.

Si il est bien compréhensible qu’après cette pandémie qui a fait un grand nombre de victimes parmi la population, des mesures doivent continuer à être prises pour protéger les citoyens, il n’est pas toujours évident de comprendre la logique du gouvernement, et c’est bien cette incohérence que Jean-Pierre Pernaut met une fois de plus en exergue, et semble l’irriter au plus haut. Devenu un vrai relais de l’opinion publique, les téléspectateurs doivent attendre avec impatience la prochaine prise de position du journaliste préféré des Français.

À ce jour la direction de la chaîne de télévision TF1 ne s’est toujours pas exprimée sur le sujet, mais même si c’était le cas il n’est pas certain que cela ferait taire Jean-Pierre Pernaut, tant il semble bien décidé à chaque fois que ça lui paraîtra nécessaire, de donner son avis sur ce qui, à ses yeux lui, semble important. Doté d’une côte d’amour très élevée auprès du public, ce soutien sans faille des téléspectateurs est un peu comme un bouclier qui protégerait le journaliste.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp) le

Il paraîtrait que ce soit même une tradition au sein de la rédaction de TF1, puisque même le présentateur remplaçant de Jean-Pierre Pernaut, Jacques Legros avait lui aussi, fait part de son exaspération en critiquant, lui non pas le gouvernement, mais la poste. Lors de sa présentation du journal quotidien, le présentateur joker avait, en effet, été estomaqué de voir les files devant les bureaux de poste, et le manque de considération des employés pour les citoyens. Il s’était néanmoins quelque peu excusé, par la suite, non pas sur le fond, mais sur la forme, notamment sur la manière dont il avait parlé des employés de la poste.

En définitive, que ce soit Jacques Legros ou Jean-Pierre Pernaut les critiques continuent de fuser.