Jean-Pierre Pernaut en danger suite à ses 2 coup de gueule? Il dévoile sa version exacte

Jean-Pierre Pernaut menacé par un membre de l’état? Le présentateur révèle tout!

  • Julie Bourdin
  • 9, juillet 2020 à 21h35

Jean-Pierre Pernaut fait encore parler de lui à cause d’une intervention musclée pendant le JT. Le Journal de 13H de TF1 se passe à distance pour Jean-Pierre Pernaut, remplacé actuellement par Jacques Legros en plateau. Si nous avions déjà fait le point sur les menaces qu’il risquait de rencontrer, Jean-Pierre Pernaut apporte des éléments supplémentaires. En effet, il revient en personne sur cette affaire pendant son interview sur Azur TV.

Jean-Pierre Pernaut éclaircit la situation autour des menaces qu’il encoure suite à sa critiques des incohérences ministérielles

Jean-Pierre Pernaut revient sur les polémiques qui ont entouré son coup de sang remarqué. Le 24 avril dernier, pendant son intervention au JT de 13H, le présentateur avait fait savoir son mécontentement. Il avait alors critiqué une à une les mesures gouvernementales en plein confinement. Loin de vouloir que celui-ci prenne fin, il déplore les incohérences des ministres, et donc des médias, concernant les règles qui l’encadre. En effet, Jean-Pierre Pernaut trouvait alarmant que le gouvernement français ne cesse de faire des allers et retours sur les axes de communication. D’abord rassurant puis jouant sur la peur, les médias ont eu du mal à suivre, et du même coups les citoyens étaient mal informés.

Jean-Pierre Pernaut est devenu la coqueluche des réseaux sociaux suite à ces remarques. Signalant l’incohérence qu’il existe de rouvrir les écoles et les cantines alors que les restaurants ne peuvent pas ouvrir leurs portes. Ou encore l’attitude des ministres visant à diaboliser le port du masque alors que celui-ci est recommandé depuis le début de la pandémie par l’OMS. De plus, les masques sont maintenant obligatoires dans bien des endroits. Enfin, à l’approche du premier mai, Jean-Pierre Pernaut trouvait dommage de ne pas permettre aux petits fleuristes d’ouvrir leurs portes. D’autant que les grandes surface de jardinerie étaient ouvertes. Son exaspération a soulagé les français d’un poids. Car tous les citoyens ne comprennent pas non plus les choix du gouvernement. Tactiques pour gagner du temps ou embrouilles dans sa communication, le gouvernement a le pouvoir de changer radicalement la vie de chacun.

La justice pourrait condamner Jean-Pierre Pernaut pour ses propos ?

C’est dans cet esprit que beaucoup de téléspectateurs se sont alors demandé si Jean-Pierre Pernaut allait être inquiété par les propos qu’il a tenu. Et les rumeurs battaient leur plein à propos de menace de saisie de la justice. Twitter est devenu pendant quelques jours le théâtre des théories les plus farfelues. Et certains petits malins se sont amusés à créer un faux compte pour se faire passer pour Nicole Belloubet. La ministre de la justice, représentée par un faux compte, menaçait alors Jean-Pierre Pernaut de le faire condamner pour ses propos tenus à l’antenne. Des propos vindicatifs contre le gouvernement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bon anniversaire de @tf1lejt mon amour @pernautjp ! 🎂🎉❤️

Une publication partagée par Nathalie Marquay-Pernaut (@nathalie_marquay_pernaut) le

 

Jean-Pierre Pernaut s’occupe de recadrer la situations, en interview sur plusieurs plateaux

Or, les propos de Jean-Pierre Pernaut n’avait rien de vindicatif. Comme il l’explique lors de son interview pour Azur TV, le présentateur a fait son travail de journaliste. Il s’est alors tenu aux faits et a tenter de rendre un propos clair pour les téléspectateurs. Car la mission première de Jean-Pierre Pernaut est bel et bien d’informer ses concitoyens. Une mission qu’il accomplit depuis des années avec cœur et professionnalisme. De plus, la liberté d’expression permet à quiconque de critiquer le gouvernement, crise sanitaire ou pas. Il déclare alors à Azur TV que ce qui est passé pour être un vrai coup de sang à l’antenne n’était que des remarques pertinentes de confiné. Il concède qu’il soit peu courant de voir des journalistes aussi encrés que lui dans la vie quotidienne. Selon lui, c’est cela qui a plu aux français et qui leur plaît depuis des années.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Merci @tf1lejt de prendre soin de mon homme @pernautjp en le laissant près de sa famille #restezchezvous #prenezsoindevous #takecare

Une publication partagée par Nathalie Marquay-Pernaut (@nathalie_marquay_pernaut) le

Cyril Hanouna aussi en prend pour son grade

Et quelques jours auparavant, Jean-Pierre Pernaut a également pris le temps de recadrer Cyril Hanouna sur le même thème. L’animateur star de C8 martelait que Jean-Pierre Pernaut faisait des coups de gueule à la pelle. Et le présentateur du JT de TF1 a tenu à s’exprimer dans l’émission Ce soir chez Baba à ce propos. Il recadre alors Cyril Hanouna en lui expliquant que ce n’est pas là sa signature. Jean-Pierre Pernaut fait son travail en tentant de rester proches des personnes qu’il informe, tout simplement. Il a aussi profiter de l’occasion pour démentir la rumeur selon laquelle les employés de TF1 reçoivent l’interdiction de la chaîne de se rendre sur C8. Une rumeur que Cyril Hanouna tenait pour vraie jusqu’à l’intervention de Jean-Pierre Pernaut dans son émission.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Rendez-vous ce soir dans @tpmptv ! Je répondrai aux questions de @cyrilhanouna et toute sa joyeuse bande quant aux « rumeurs » qui courent sur mon mari @pernautjp .

Une publication partagée par Nathalie Marquay-Pernaut (@nathalie_marquay_pernaut) le

Mais quand bien même Jean-Pierre Pernaut dément avoir souvent recours à ce genre d’expressions scandalisées, il a tout de même remis le couvert très récemment. En effet, le 12 mai pendant le 13H sur TF1, au lendemain du déconfinement, Jean-Pierre Pernaut arbore un t-shirt sous sa veste de costume. Un t-shirt sur lequel est inscrit “restez chez vous”. Un message qui apparaît encore une fois à l’encontre des recommandations gouvernementales. Et même si il n’a pas l’intention de se présenter aux prochaines élections, Jean-Pierre Pernaut marque de plus en plus clairement qu’il ne considère pas comme suffisantes les mesures prises par l’État pour protéger la population. Ainsi, malgré le déconfinement le présentateur reste confiné chez lui en attendant des jours meilleurs. Car, comme il le rappelle alors, le virus est toujours là et ne va disparaître du jour au lendemain.

La prudence est de mise pour Jean-Pierre Pernaut. Mais il ne doit pas oublier que beaucoup n’ont pas d’autres choix de sortir malgré la peur de la contagion.

Pernaut a-t-il été menacé par la ministre de la justice Nicole Belloubet ?

Dans un tweet du “Journal de l’Elysée”, il est reporté que la ministre de la justice Nicole Belloubet pourrait bien être sanctionner le journaliste Jean-Pierre Pernaut pour sa prise de parole :

 

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.