Jean-Pierre Pernaut très très gêné par une déclaration de son épouse, qu'il ne voulait pas dévoiler

Jean-Pierre Pernaut très très gêné par une déclaration de son épouse, qu’il ne voulait pas dévoiler

  • Mieger Tristan
  • 23, septembre 2020 à 14h37

Ce 21 septembre, dans “Touche Pas à Mon Poste“, Jean-Pierre Pernaut a dévoilé le nom de l’animateur de télévision avec qui le courant ne passait pas du tout. Explications.

Nathalie Marquay-Pernaut dénonce son mari

Entre Laurent Ruquier et Jean-Pierre Pernaut, l’ambiance ne semble pas être au beau fixe c’est le moins qu’on puisse dire. Le premier cité avait d’ailleurs poussé un coup de gueule contre le présentateur du JT de 13h il y a quelques années : “Ce qui me gêne chez lui, c’est qu’il avance masqué sur le plan politique. J’ai toujours dit pour qui je votais, pas lui. Pernaut présente un journal très populaire, mais bien plus orienté que le 20 Heures sur TF1, et qui flatte des compliments pas toujours nobles”.

Face à Cyril Hanouna et son équipe, il s’est prêté au jeu de l’interview-vérité et évidemment, le trublion du PAF souhaitait savoir si il y avait quelqu’un que Jean-Pierre Pernaut n’appréciait pas dans le métier. Si ce dernier n’a pas tout de suite répondu, sa femme, présente sur le plateau se charge de répondre à sa place : “Il y a Ruquier, il ne l’aime pas“. Une confidence très cash qui a fait réagir le public et les chroniqueurs autour de la table. Et évidemment, le présentateur du journal a été obligé de se justifier.

Jean-Pierre Pernaut s’explique sur son désaccord envers Laurent Ruquier

Jean-Pierre Pernaut reprend direct la parole en s’expliquant sur le cas Laurent Ruquier : “Ce n’est pas que je ne l’aime pas […] mais pendant des années et des années, avec son ami Baffie, il m’a fracassé en disant que j’étais l’homme du gouvernement” a-t-il commencé par dire avant d’aller encore plus loin : “J’ai connu quinze gouvernements donc j’ai dû souvent en changer… Un jour j’étais chira quien, puis sarko zyste… Un autre jour je suis macro niste et là on dit que je suis anti-macro niste”.

Evidemment, Jean-Pierre Pernaut estime être une cible facile puisqu’il s’intéresse aux autres et qu’il ne fait justement pas un journal comme ses concurrents : “C’est agaçant d’être une sorte de cible en disant que je ne suis pas comme les autres. Oui c’est vrai que le journal de 13 heures est différent parce qu’on s’intéresse aux régions et à la vie des gens”. Une chose est certaine leurs dispute ne sera pas enterrée tout de suite entre les deux hommes. Mais qu’à cela ne tienne, le présentateur préféré des français ne changera pas sa façon de faire pour autant et tant mieux.