Pour Jennifer Aniston, Friends était une autre époque et ne reviendra pas

  • Carole Roldane
  • 2 décembre 2016

Les temps changent ! Globalement c’est ce que Jennifer Aniston avance comme raison contre des retrouvaille avec ses camarades pour un retour de la série Friends. Celle qui s’est fait connaître grâce à son rôle de Rachel Green ne semble pas avoir envie de faire une suite à la série, qui ne ferait pas beaucoup de sens à notre époque. Un peu nostalgique elle évoque ce qui fait le succès de Friends et mais empêcherais aussi de nouveaux épisodes.

Friends, une série réconfort…

Invitée dans le talk-show britannique Lorraine sur la chaine ITV, l’actrice de 47 ans se remémore avec tendresse ce qui a fait le succès de la série entre 1994 et 2004 : « Non seulement c’était un cadeau pour nous, mais c’est quelque chose qui a vraiment accompagné les gens, qui les a suivis. C’est comme quand on mange pour trouver du réconfort, ça aide les gens à se sentir mieux quand ils sont déprimés, quand ils veulent se changer les idées ».

Friends est sans aucun doute une série feel-good qui aura su faire bon nombre d’adeptes à travers le monde et elle est presque impossible à manquer. Mais pour autant la série a vieilli et s’inscrit dans une autre époque, où les nouvelles technologies n’était pas omniprésentes et prépondérantes dans nos vies. Selon jennifer Aniston c’est ce qui fait que la série n’est pas adaptable pour une suite, elle perdrait de son charme.

…d’une époque sans les réseaux sociaux

Elle déclare : « Je ne sais pas ce que nous ferions. Je pense qu’il y a quelque chose de très nostalgique avec cette époque. Je pense que les raisons qui font que les gens l’affectionnent tant c’est parce qu’il y avait quelque chose à propos de cette époque où nos visages n’étaient pas toujours fourrés dans les téléphones portables et on n’était pas constamment en train de regarder Facebook ou Instagram ».

« On était dans une pièce – ou dans un café – ensemble, et on discutait. C’est quelque chose qu’on a perdu » conclut-elle. C’était mieux avant et c’est Jennifer Aniston qui le dit !