Jérémy Frerot des Fréro Delavega : “J’ai passé deux mois vraiment seul, déprimé à me dire purée, c’est vraiment fini”

  • Carole Roldane
  • 19, octobre 2018 à 12h31

Une fin “difficile”, voici ce qu’il faut retenir de l’entretien donné par Jérémy Frerot à PureCharts. Le 10 juin 2017 à Bordeaux, devant 25 000 spectateurs sur la place des Quinconces, le groupe Fréro Delavega met fin à 7 ans de musique en duo après leur premières vidéos musicales sur Youtube.
Révélé il y a 4 ans dans “The Voice”, Jérémy Frerot revient sur la fin de son groupe avec son ami Flo (Florian Garcia) :
Le statut de vedette n’était pas pour Flo. Je savais déjà qu’il n’était pas très bien là-dedans. Il n’y avait que la tournée qui pouvait le faire continuer. C’était indiscutable. On ne pouvait pas continuer. C’était un mal être qu’il avait. Il était en totale contradiction avec ce qu’il faisait et ce qu’il pensait. Il avait besoin d’arrêter pour être en accord avec lui-même“, décrit Jérémy Frerot.

Pour moi le début a été assez difficile

Lors de ses premiers interviews en solo, Jérémy Frerot a un peu souffert :
Le début a été assez difficile. J’avais pas du tout prévu. Je suis arrivé le jour de la première interview sans me poser de question et c’était hyper dur parce que je me suis rendu compte que mince ! D’habitude, Flo répondait, moi je réfléchissais ou l’inverse“, précise le chanteur qui ajoute :
Ça a été dur, au début. J’ai passé un ou deux mois vraiment seul, un peu déprimé à me dire purée, c’est vraiment fini. On a fait une tournée d’adieux, on a fait des concerts de folie, on finissait en pleurs sur scène avec des milliers de personnes qui nous acclamaient donc je ne me disais pas du tout que c’était terminé. Mais quand le dernier concert est arrivé, à Bordeaux, là où tout avait commencé pour nous, ça a été un peu compliqué mais moi, j’avais envie de continuer“, assure Jérémy.