Julien Guirado (LAA5) gravement hospitalisé, Léana, Thomas et Sarah Lopez dévoilent tout

Julien Guirado (LAA5) gravement hospitalisé, Léana, Thomas et Sarah Lopez dévoilent tout

  • Valerie Hommez
  • 23 mai 2020

Julien Guirado, hospitalisé en urgence après son lynchage sur les réseaux sociaux ! Cela fait plusieurs semaines que Marine et Julien avaient annoncé à leurs fans qu’ils se séparaient.

Alors qu’ils étaient fous amoureux depuis le tournage des  » Princes et Princesses de l’Amour 7 « , et aussi très actifs sur les réseaux sociaux, rien ne permettait aux internautes de penser qu’ils allaient rompre, ils montraient une vie parfaite. Mais leur histoire a pris soudainement un virage totalement inattendu.

Julien Guirado s’est fait connaître en participant à Secret Story en 2013. Marine El Himer a, quant à elle, connu la popularité, après un passage dans l’émission Les Princes et les Princesses de l’Amour. En 2019, les deux jeunes stars de télé-réalité se rencontrent.

C’est  » le coup de foudre « , assurent-ils. Sur les réseaux sociaux, ils s’affichaient durant plusieurs mois en couple. Jusqu’à ce que Marine El Himer décide de rompre, car tout n’était pas si rose comme ils le laissaient paraître. « Il m’a fait perdre confiance en moi, m’a rabaissée psychologiquement et mentalement », a confié la jeune femme dans une interview donnée à Gossip Room.

Après l’annonce choc de leur séparation, Julien Guirado vit non seulement très mal cette rupture avec Marine El Himer, mais de véritables accusations de vi*lence conjugale sont dévoilées au grand jour, par le frère de Marine. En effet, Gauthier, le frère de Marine, accuse l’ancienne vedette de l’émission Secret Story, d’avoir levé la main, à plusieurs reprises sur sa sœur.

 » C’est juste un gros c******* qui fr*ppe les femmes. Nous, on voyait qu’elle était mal, elle avait maigri du visage… Elle, qui était toujours joyeuse, était devenue aigrie, elle s’énervait tout le temps et on ne comprenait pas. Quand je l’ai su, j’ai voulu le détruire. Et d’après ce que Marine m’a dit, et j’ai vu les photos aussi, ce n’était pas des tartes « , a-t-il alors balancé, selon un article de Purebreak.

Accusation que Julien Guirado ne nie pas, il admet avoir eu  » des gestes déplacés « , et  » être allé trop loin « , rattrapé par ses  » vieux démons « .  » Dans tout ce qui a été dit, il y a des vérités, oui, j’ai eu des gestes déplacés, oui, je suis allé trop loin. Oui, vis-à-vis de Marine, j’ai fait des choses qu’on ne doit pas faire. Et je m’en excuse auprès de tout le monde « .

Un aveu sur ses propres excès de vi*lence qui lui vaudra toutes les critiques, insultes, menaces et commentaires haineux, les plus virulentes de la part des internautes. Un véritable harcèlement et acharnement sur la toile, qu’il ne supporte pas.

Au cœur de cette véritable polémique et à bout, le candidat de téléréalité est victime d’un gros malaise qui l’oblige à se faire hospitaliser en urgence. La mère de Julien Guirado avait alors partagé les raisons de son hospitalisation. Le jeune homme à bout de force, aurait fait un malaise, et  » Il est tombé raide dans la voiture « , assure-t-elle. En partageant l’état du jeune homme, elle espère faire cesser ce lynchage que subit actuellement son fils. Déprimé suite à sa rupture avec Marine El Himer, quelques mois seulement après leurs fiançailles, Julien Guirado a d’autant plus mal vécu les vi*lentes attaques reçues sur Internet.

À peine sorti de l’hôpital, le candidat des Princes de l’Amour explique les raisons de cet incident auprès de ses fans sur son compte Instagram. De retour chez lui, le jeune homme s’est confié sur son état de santé et son mal-être, ce mercredi 20 mai dans ses stories Instagram.

«  Hier, je suis parti à l’hôpital, j’ai eu un petit coup de mou. J’étais un peu en dépression parce que quand vous perdez la femme que vous aimez dans ces circonstances, cela ne fait jamais du bien «  a-t-il expliqué, avant de continuer  » En tout cas ce n’est pas la faute de Marine, même si ce sont des histoires qui doivent rester en privé. Je ne suis pas la victime de l’histoire. Je suis la cause et la conséquence d’une liaison destructrice. Je vais essayer de me reconstruire. Ca prend du temps, mais il faut se remettre droit ». Je leur souhaite le meilleur, je me souhaite le meilleur. Et j’espère que cette histoire sera vite derrière nous « .

Julien Guirado assume ses responsabilités, et en tire une belle leçon :  » J’ai pris conscience de certaines choses, il faut que je soigne cette impulsivité « . Malheureusement, une prise de conscience un peu tardive, qu’il paye très cher :  » Le plus terrible, c’est que j’ai perdu la femme que j’aimais le plus au monde « .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

C’est dur ce confinement quand tu vois tout partir en fumée… #cigar#cohiba #taureau #sur #le#capot#cest #corrida 🚬

Une publication partagée par Julien Guirado (@guira22) le

Marine El Himer qui avait bel et bien confirmé cette vi*lence physique, lui montre aussi son soutien face à cette vi*lence médiatique que son ex compagnon subit :  » Oui, Julien a un problème et indirectement, ce n’est pas de sa faute, c’est quelque chose qu’il a en lui et qu’il faut qu’il soigne. Malgré cela, il y a beaucoup de sentiments. Ça me fait vraiment mal au cœur cet acharnement, il ne mérite pas ça (…) Julien se fait soigner et il n’y a pas de honte à ça  » a-t-elle alors déclaré sur Instagram, afin de stopper cette pression médiatique très vi*lente qu’il subit.

Une pression et situation qui a fait réagir plusieurs candidats de télé-réalité sur Instagram. En effet, Léana a écrit :  » Certes, je n’accepterais pas qu’on lève la main sur moi, mais la situation de Julien me fait mal au cœur. Je précise, je ne le défends pas, je ne connais pas la vraie histoire mais c’est triste d’en arriver la (…). Les deux me font de la peine, car c’est un love destructeur. Les deux s’aiment, ça n’aurait pas dû sortir. Ce genre d’histoire, c’est chaud de ouf « .

Sarah Lopez, de son côté, a déclaré sur Instagram :  » Je viens de voir que Julien n’est vraiment pas bien. (…) Je n’accepte pas du tout la vi*lence faite aux femmes (…). Mais il y a un truc que je ne supporte pas non plus c’est l’acharnement, parce que ça peut aller très loin. Julien se retrouve à l’hôpital (…), même si je ne cautionne pas ce qu’il a fait, je lui apporte mon soutien. (…) On devrait le laisser tranquille (…) « . Et enfin Thomas, le soutient par ces mots :  » Grosse force à mon sang, personne n’est parfait « .