Karine Le Marchand a concocté un petit rôle sur mesure au ciné

Karine Le Marchand a concocté un petit rôle (sur mesure) au ciné

  • Carole Roldane
  • 6 avril 2020

C’est un premier rôle au cinéma pour Karine Le Marchand. En effet, la présentatrice de « l’Amour est dans le pré » sera dans le film d’animation réalisé par Chris Renaud et Jonathan Del Val « Comme des bêtes ».

En France, le film est doublé par Julien Arruti, Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Elodie Fontan, Willy Rovelli et donc… Karine Le Marchand.

Je vais doubler une vache

Dans le film, Karine Le Marchand doublera une vache comme elle l’annonce sur sa page Instagram :

« Trop contente de prêter ma voix pour le film ‘Comme des Bêtes 2’, dans le rôle d’une Vache (folle, évidemment) ! Encore une nouvelle expérience ! Sortie en juillet ! Bon week end à tous ! @universalfr« , écrit celle qui fait également partie des Grosses têtes » sur la radio RTL.

Dans son cliché illustrant son post, la vedette d’M6 prend la pose à côté du sympathique bovin du film…Il y a 3 ans le film avait réussi un bon score en salles avec plus de 3,7 millions de spectateurs.

Karine Le Marchand « choquée » par Stéphane Plaza : elle dévoile ce qui l’a mise mal à l’aise

Karine Le Marchand connaît exactement Stéphane Plaza. C’est pourquoi elle a partagé une de ses vilaines habitudes dans l’émission Les grosses tête, diffusée sur la télévision RTL.

Depuis leur rencontre dans les couloirs M6, Karine Le Marchand et Stéphane Plaza sont devenus indissociables. Les amis, tant dans l’air que dans la vie, passent beaucoup de temps libre côte à côte. Il y a quelques mois, ils ont participé ensemble à un concert de la NTM.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

C’était sans doute mon dernier jogging avant un bout de temps…Mes amis, nous vivons un moment sans précédent. Peut-être allons-nous aller jusqu’au confinement total. Il faut transformer cette épreuve que nous allons vivre ensemble en quelque chose de positif: des moments pour nous et avec nos enfants, une lenteur nécessaire pour se retrouver soi-même, penser à ce qu’on a fait de bien et de mal, ce qu’on ne veut plus vivre au quotidien, engager des discussions constructives avec ses proches (face Time, téléphone, on peut se regarder les yeux dans les yeux de loin..), hiérarchiser ses priorités. Le « pendant » va être très chiant, on ne va pas se mentir. Mais pensez à l’Après, la liesse dans les rues, les gens qui vont s’embrasser, donnez-vous des objectifs clairs et atteignables. Moi je vais écrire le bouquin que je reporte sans cesse sur l’estime de soi, je vais faire le point sur plein de choses et j’en sortirai grandie. Vous tous aussi, j’en suis certaine. Je vous embrasse très fort. Nous sommes un peuple courageux, et bordel de merde, c’est pas une bestiole toute petite qui va me faire plier. #fuckcoronavirus #love

Une publication partagée par Karine Le Marchand (@karine.le.marchand) le

Récemment, ils ont même prévu de participer au marathon de New York. Mais après quelques semaines d’entraînement, la mère d’Alya a finalement jeté l’éponge, laissant un assistant de 49 ans qui pouvait voler seul à travers l’Atlantique.

Même en été, pendant la pause télévisée, il n’était pas possible pour l’hôte L’amour, dans la prairie et son fidèle allié de se séparer. Ils volent régulièrement avec leurs équipes vers des endroits ensoleillés, parmi lesquels Mathilda May et Jeanfi Janssens, entre autres. Voyage, grâce auquel Karine Le Marchand a pu rencontrer son aide en privé. Parfois même un peu trop …

Quand Stéphane Plaza se promène nu

Ce n’est un secret pour personne que Stéphane Plaza n’a aucun problème avec la nudité. Dans son programme, Maison à vendre aime régulièrement apparaître dans l’appareil le plus simple ou uniquement en culotte. Un exhibitionnisme qui se montre non seulement à l’écran! Comme elle l’a dit à Big Heads le mardi 17 décembre, elle était Lilian Thuram plus d’une fois a eu l’occasion de voir un ami nu. L’habitude qui la troublait un peu au départ.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mon @jean.fi …❤️

Une publication partagée par Karine Le Marchand (@karine.le.marchand) le

« Le dernier se lève le matin, on ne peut plus le supporter, Jean-Fi« , a-t-elle appelé son deuxième assistant pour être témoin. Nous buvons du thé, nous nous sentons bien sous les oliviers, et il vient nu et dit bonjour. Donc, le premier jour, vous êtes choqué, mais après une semaine, vous le serrez dans ses bras. « Ces deux-là sont sûrement aussi grossiers dans l’air que dans la vie! »