Karine Le Marchand fait une terrifiante découverte en plein jogging, c'est révoltant

Karine Le Marchand fait une terrifiante découverte en plein jogging, c’est révoltant

  • Marie P.
  • 4 juin 2020

En faisant son footing, comme tous les jours, Karine Le Marchand a pu constater la grande incivilité des parisiens …

L’animatrice télé de 50 ans, a annoncé le 15 mai dernier, qu’elle reprendrait les lives sur Instagram afin d’aider des célibataires à trouver l’amour …. Elle est suivie par plus de 457.000 personnes sur Instagram.

« Je n’allais pas laisser tomber les célibataires chéris !!! Les Live love reprennent demain, le samedi à 19h et le dimanche à 18h ! Rediffusion sur mon compte Facebook. Gros bisous, vive l’amour », a écrit l’animatrice télé de 50 ans.

Karine Le Marchand fait une terrifiante découverte en plein jogging, c'est révoltant
instagram @karine.le.marchand

Et les internautes qui la suivent sont ravis !

Celle qui avait été moquée par Ahmed Sylla lors du Saturday Night live, en reprenant son émission Une ambition intime, pousse aussi des coups de gueule, en profitant de sa forte notoriété. Elle s’est indignée de découvrir des ordures entassées sur le sol lorsqu’elle faisait son footing à Paris.

« Voilà, t’as des gens qui sont content qu’on rouvre les parcs mais qui foutent la merde en deux jours. Je suis dégoûtée », s’est exprimée la célèbre animatrice de M6  en réalisant une story où l’on voit un tas d’ordures autour des poubelles. 

Ces n’empêchera pas la belle animatrice de réaliser ses footings quotidien avant ou après une émission, elle a également annoncé que les tournages de L’amour est dans le pré allaient recommencer à la rentrée.

Par ailleurs à 51 ans, Karine Le Marchand affiche une très belle silhouette.

Très souvent, elle prend la pause sur Instagram et affiche des formes de rêves et une taille de guêpe.

Elle est très musclée et affiche de fermes abdominaux.

« Je pense que je suis au régime depuis l’âge de 11 ans. Je fais du sport 5 à 6 fois par semaine. Donc je fais attention à moi déjà pour moi et, du coup, l’image n’est pas un problème parce que je sais que je la maîtrise », avait-elle expliqué dans l’émission de Canal +, Le Tube, en 2014.

Le 16 avril dernier, Karine Lemarchand a également fait parler d’elle  puisqu’elle s’est gentiment moquée dy footballer Franck Ribéry en postant une story accompagnée de la photo du joueur avec la mention : « Pour le suavement de la nation du pays… Restons confits ».

Mais Franck Ribéry n’a pas du tout apprécié cette pique et L’avocat de ce dernier a fait parvenir un courrier à Karine Le Marchand afin d’indiquer l’intention du footballeur de l’attaquer en justice pour « injure publique », après sa publication.

« Prêter de tels propos à M. Franck Ribéry est inadmissible en ce qu’ils tendent à le rabaisser et à inciter les utilisateurs du réseau social à se montrer méprisant à son endroit », est-il mentionné sur la mise en demeure que les journaliste de RMC sport se sont procurés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Aujourd’hui en 2020, je vous annonce qu’il semble désormais interdit, pour certaines personnes, de reposter une story (qui a duré 24h il y a 2 semaines, sans jamais être commentée à l’époque) qui circule depuis 1 mois sur la toile. Sous prétexte de sourire de l’expression française d’une personnalité publique, pourtant raillée depuis plus de 10 ans pour la même raison, publiquement et sur tous les médias, sans conséquence, cette offense (et non une quelconque remarque sur son physique, aucune insulte non plus, je ne le fais jamais) peut être désormais punie par les menaces, les insultes racistes et misogynes d’individus pseudonymisés. Je me tiens prête à vivre mon procès, la tête rasée, pieds nus sous les quolibets (il va falloir aussi que j’apprenne à japper et à me prostituer, apparemment), mais seulement si on applique cette sanction à ceux qui les profèrent lâchement. Si Mr Ribéry veut me parler de la peine que je lui ai faite en relayant un pauvre post humoristique, je m’excuserai auprès de lui sans problème. Pour les autres personnes haineuses, dont le confinement n’a pas dû arranger l’état, je leur souhaite bon courage. Car le monde qui vient ne sera pas le leur. Belle journée à tous. #love #LePrixDeLaBaguette

Une publication partagée par Karine Le Marchand (@karine.le.marchand) le

Suite à cet événement Karine Le Marchand a reçu de nombreuses insultes et menaces comme « petite chienne », « sale chienne », « sale grosse p*** » ou encore « sale noire » sur Instagram et a décidé de les rendre publiques le 29 avril.

L’ex-compagne de Joey Starr et de Lilian Thuram s’est expliquée ainsi : « Aujourd’hui en 2020, je vous annonce qu’il semble désormais interdit, pour certaines personnes, de reposter une story (qui a duré 24h il y a 2 semaines, sans jamais être commentée à l’époque) qui circule depuis 1 mois sur la toile. Sous prétexte de sourire de l’expression française d’une personnalité publique, pourtant raillée depuis plus de 10 ans pour la même raison, publiquement et sur tous les médias, sans conséquence, cette offense (et non une quelconque remarque sur son physique, aucune insulte non plus, je ne le fais jamais) peut être désormais punie par les menaces, les insultes racistes et misogynes d’individus pseudonymisés.

Je me tiens prête à vivre mon procès, la tête rasée, pieds nus sous les quolibets (il va falloir aussi que j’apprenne à japper et à me prostituer, apparemment), mais seulement si on applique cette sanction à ceux qui les profèrent lâchement. Si Mr Ribéry veut me parler de la peine que je lui ai faite en relayant un pauvre post humoristique, je m’excuserai auprès de lui sans problème. Pour les autres personnes haineuses, dont le confinement n’a pas dû arranger l’état, je leur souhaite bon courage. Car le monde qui vient ne sera pas le leur. Belle journée à tous. #love#LePrixDeLaBaguette. »