Kev Adams part à l’assaut des États-Unis

  • Carole Roldane
  • 24 février 2017

Est-ce pendant leur collaboration pour leur spectacle “Tout est possible” que Gad Elmaleh a “conseillé” Kev Adams de tenter de faire carrière aux USA ? Pas impossible. En tout cas, le comédien repéré dans SODA veut s’imposer dans le pays de l’oncle Sam…

Kev Adams veut réussir aux États-Unis comme Omar Sy et Gad Elmaleh

Désormais résident à Los Angeles, Kev Adams vient de signer avec Creative Artists Agency (CAA), une agence qui représente de nombreuses personnalités comme George Clooney, Zac Efron, Kate Winslet, Britney Spears, Brad Pitt ou encore Justin Bieber.
C’est sur son compte Twitter que Kev a confirmé la bonne nouvelle.
Sur sa fiche, l’agence précise que Kev Adams planche sur une nouvelle série intitulée  “Superhigh”.

En attendant, Kev Adams sera à l’affiche du film “Gangsterdam” dès le 29 mars 2017 avec au casting Manon Azem (voix d’Hermione Granger dans la saga “Harry Potter”), Côme Levin (“Peplum” sur M6), Manu Payet mais également Patrick Timsit.

Voici le pitch du film “Gangsterdam” :
Ruben (Kev Adams), Durex et Nora sont tous les trois étudiants en dernière année de fac. Par manque de confiance en lui, Ruben a déjà raté une fois ses examens. Même problème avec Nora, à qui il n’ose avouer ses sentiments. Et ce n’est pas Durex son ami d’enfance, le type le plus gênant au monde, qui va l’aider…Lorsqu’il découvre que Nora est aussi dealeuse et qu’elle part pour Amsterdam afin de ramener un tout nouveau type de drogue, Ruben prend son courage à deux mains et décide de l’accompagner. Ce voyage à Amsterdam, c’est le cadre idéal pour séduire enfin Nora, dommage pour lui que Durex s’incruste dans l’aventure. Alors que tous les trois découvrent la capitale la plus dingue d’Europe, leur vie va franchement se compliquer quand ils vont réaliser que la drogue qu’ils viennent de récupérer appartient aux plus grands criminels d’Amsterdam…Très vite Ruben, Durex et Nora vont comprendre que pour retrouver leur vie d’avant, ils vont devoir cesser d’être des blaireaux, pour devenir de vrais héros.