L’actrice Juliette Binoche troublée par ce changement qui aura un lourd impact sur sa vie !

Dans une interview sur le plateau de C à Vous, diffusée sur France 5 le jeudi 6 janvier 2022, Juliette Binoche évoque l’une des « épreuves » les plus marquantes de sa carrière d’actrice.

Juliette Binoche C à Vous
Source : Dailymotion

Dans une interview sur le plateau de C à Vous, diffusée sur France 5 le jeudi 6 janvier 2022, Juliette Binoche évoque l’une des « épreuves » les plus marquantes de sa carrière d’actrice. Pour le film Les amants du Pont-Neuf, elle a vécu dans la rue. C’est un souvenir très émouvant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Juliette Binoche (@juliettebinoche)

Les souvenirs qu’il faut éviter

Sur le plateau de C à Vous, l’émotion était palpable : jeudi 6 janvier 2022. La célèbre actrice Juliette Binoche était invitée à l’émission de France 5 pour faire la promotion de Ouistreham. Ouistreham est un long métrage d’Emmanuel Carrère qui sortira le mercredi 12 janvier.

Ce film raconte l’histoire de Marianne Winckler, qui écrit un livre sur le travail précaire. L’écrivain s’installe près de Caen et, dans l’ombre, rejoint une équipe de femmes de ménage. Une immersion dans un environnement inconnu jusqu’alors.

Le synopsis rappelle étrangement ce que Juliette Binoche a déjà vécu en tant qu’actrice : la star du cinéma a elle-même vécu dans la rue pendant quelques jours pour préparer son rôle dans le film Les Amants du Pont Neuf, en 1991.

Dans l’émission animée par Anne-Elisabeth Lemoine, elle a déclaré : « J’étais allée à Nanterre, là où on ramassait les clochards pour les soigner », et a poursuivi, les larmes aux yeux : « Il y avait un docteur qui avait quitté la médecine conventionnelle normale et qui s’était vraiment focalisé pour aider les clochards, les SDF. À un moment donné, j’ai donc dormi là-bas. C’était quand même une épreuve, mais très intéressante aussi pour moi qui allais jouer ce rôle de personne vivant dans la rue. En revenant sur Paris, on prenait un bus qui nous lâchait pour prendre le métro. Il y a un monsieur d’une quarantaine d’années qui m’a dit : J’ai un billet de 500 francs, si vous voulez, on peut partager. »

Juliette Binoche s’était déjà ouverte sur cet épisode marquant de sa carrière d’actrice. « [Léos Carax] m’a demandé de vivre une expérience réelle donc je l’ai fait », a-t-elle expliqué dans une interview accordée à Deadline en décembre 2019. Elle a même ajouté : « J’étais dans une situation un peu dangereuse. Mais j’étais d’accord, je m’y étais engagée pour ce film. »

Juliette Binoche avoue qu’après avoir travaillé avec le réalisateur pour la première fois, elle lui a fait entièrement confiance.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Juliette Binoche (@juliettebinoche)

La philosophie de Juliette Binoche

« En tant qu’actrice, j’aime observer pour comprendre ce qui se joue, quel est le ressenti, quelle est la pensée, quelles sont les conditions de vie… Et je voulais faire un film sur les femmes de ménage depuis longtemps. Les petits métiers sont admirables : il y a un rapport au service et à l’humilité́ qui me touche. Ces personnes sont indispensables, mais malheureusement parfois méprisées. Un regard qui ne les voit pas, un salaire de misère, un manque de respect dans des lieux laissés dégoûtants. »

C’est ce que confie Juliette Binoche à Version Femina sur l’importance de ce sujet sur sa vie. Elle poursuit en disant « c’est du mépris, même si l’on ne sait pas qui passera le balai après… Pendant le tournage des Amants du Pont-Neuf, j’avais rencontré une fille qui travaillait dans les hôtels et m’avait raconté́ dans quel état les clients laissaient délibérément leur chambre. C’est aussi ce que vivent ces femmes de ménage sur les ferries, qui nettoient des cabines immondes. Mais je suis persuadée que l’on peut s’éduquer, apprendre, changer de regard. »


Carole Roldane

Ma passion depuis toujours : l'écriture ! Ce métier s'est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge j'adore enquêter, trouver des informations que d'autres n'ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon coeur.