L’animateur de « Vivement dimanche » Michel Drucker a failli passer l’arme à gauche, il raconte son expérience d’une presque mort !

Alors que son retour dans « Vivement dimanche » approchait, Michel Drucker, 78 ans, raconte comment de graves problèmes de santé l’ont tenu éloigné des écrans de la télévision.

Michel Drucker
Source : L'Internaute

Alors que son retour dans « Vivement dimanche » approchait, Michel Drucker, 78 ans, raconte comment de graves problèmes de santé l’ont tenu éloigné des écrans de la télévision. Septicémie, menace d’amputation, triple pontage, infection de la plaie. Retour sur les six mois d’épreuves qui ont failli lui coûter la vie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker_off)

Il a frôlé la catastrophe

Michel Drucker, connu pour passer un temps fou sur le canapé de « Vivement dimanche » et qui est aussi un modèle pour son hygiène de vie, a assisté à la panne complète de sa machine en 2020.

C’est pourquoi la légende du PAF a failli « ne jamais revenir dans le monde des vivants en raison d’une série de graves problèmes de santé. » « J’ai été malchanceux. J’étais déjà très fatiguée l’été dernier lorsque j’ai eu un mauvais problème de thyroïde. Malheureusement, mon système immunitaire avait été compromis ».

Michel Drucker, après un interminable séjour à l’hôpital et une quasi-amputation juste avant son opération cardiaque de huit heures en septembre. Des bactéries se sont échappées de ses dents, probablement après un travail dentaire. « Elles ont contaminé une partie de mon cœur et j’ai fait une septicémie », dit-il.

« J’ai eu une endocardite infectieuse de la valve mitrale, puis ma rate et mes reins ont été infectés. J’ai eu deux attaques, deux petites attaques et, surtout, ma jambe droite était nécrosée parce que la bactérie avait attaqué une artère vitale de ma jambe (…). Quelques heures plus tard, on a dû m’amputer au-dessus du genou. »

Il y a eu beaucoup de points faibles

Michel Drucker, qui a été assommé pendant six mois en pleine épidémie de Covid, n’a plus le moral. « Je suis monté sur la balance et j’ai repris les 12 kilos que j’avais perdus en flagellant le médecin. Cette élégance a toujours été très importante pour moi (entre autres choses) car la télévision est ma vie ».

Et c’est sur ce fameux canapé rouge, entouré de comédiens qui lui sont proches, qu’on le verra enfin le 28 mars.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker_off)

Les pires souvenirs de Michel Drucker

En été, alors qu’il était traité pour une hyperthyroïdie, il a eu « de la malchance », a-t-il résumé. On a alors découvert qu’il avait un « foyer infectieux » dans la bouche après un traitement dentaire. Non seulement sa valve mitrale, mais aussi sa rate et ses reins ont été affectés par l’agent pathogène. Il était fiévreux, fatigué et essoufflé. Il a été mis sous perfusion d’antibiotiques.

Malheureusement, la bactérie a également touché l’artère de sa jambe droite, qui aurait pu être sectionnée. Les médecins ont réussi à retirer le bloc, mais la valve était toujours infectée. Une opération a été organisée, mais il s’est avéré qu’il devait subir un triple pontage.

Quinze heures d’anesthésie, huit heures d’opération, plusieurs heures d’arrêt cardiaque et de branchement à une machine, Drucker pense que ses dernières heures sont arrivées. Il n’y a plus de stars de la télé », a-t-il confié au Parisien. Plus de peur que de mal dira-t-on. Michel Drucker vit encore après cette difficile étape.


Adrien Faubert

Moi c'est Adrien, d'abord écrivain, je suis devenu par la suite rédacteur web pour me rapprocher des lecteurs et de leur quotidien. J'ai à coeur de vous apporter les meilleurs contenus, notamment sur les stars françaises que j'affectionne particulièrement.