L’émission « Bourdin Direct » suspendue, Jean Jacques Bourdin évincé de RMC, est-ce le début de la fin ?

On ne reverra plus Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFM-TV pour un moment.

Bourdin-Direct-c-est-fini
Source : BFMTV

Le présentateur de télévision et de radio, qui fait l’objet d’une plainte pour agression sexuelle, a été « temporairement » retiré de l’antenne. A indiqué dimanche 23 janvier la société mère des deux médias, Altice, sans préciser la durée ni les modalités juridiques de ce retrait.

« Jean-Jacques Bourdin, à la demande de la direction, se retire temporairement des antennes de BFM-TV et de RMC. Cette décision a été prise pour ne pas porter préjudice au fonctionnement quotidien de BFM-TV et de RMC », a déclaré l’organisation dans un communiqué, rappelant que le journaliste « réfute avec véhémence les faits de la plainte ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hugo Terrettaz (@hugoterrettaz)

Jean-Jacques Bourdin retiré de ses fonctions

« Ce retrait temporaire de l’antenne permettra d’éviter les instrumentalisations politiques et médiatiques de cette affaire », a déclaré l’organisation. Altice conteste avec véhémence le fait que Jean-Jacques Bourdin ait été dénoncé et rappelle qu’il bénéficie d’une présomption d’innocence.

Une enquête interne a été lancée pour confirmer que ce n’est pas le cas. L’agence mère « rappelle qu’une enquête interne a été ouverte pour s’assurer qu’aucun fait de ce type n’a été porté à la connaissance des salariés et managers de l’entreprise ».

Pendant ce retrait temporaire, à partir du lundi 24 janvier 2022, l’interview politique de 8 h 30 de BFMTV/RMC sera animée par Apolline de Malherbe. L’émission La France dans Les Yeux de BFMTV sera animée par Bruce Toussaint.

Le journaliste est accusé d’« agression sexuelle ». Une plainte a été déposée contre lui au commissariat du 16e arrondissement de Paris, mardi 11 janvier 2022. Jean-Jacques Bourdin estime qu’il s’agit d’une « décision unilatérale » de la direction. Dans une déclaration envoyée à l’Agence France Presse, il dit « contester » les faits et regrette « que le principe de présomption d’innocence soit ignoré (…) pour prévenir des risques d’instrumentalisation de la plainte ».

Rappelons que le vendredi matin, Yannick Jadot, candidat des Verts à la présidentielle, a annulé une interview dans l’émission de Bourdin, tandis que Valérie Pécresse, candidate Les Républicains, a souligné qu’elle s’était « clairement posé la question » de sa venue trois jours plus tôt. Elle a finalement rejoint le programme, dans lequel elle a soutenu les femmes qui avaient porté plainte pour agression sexuelle.

Une ancienne histoire qui refait surface

Les faits remontent à 2013. Une journaliste travaillant pour BFMTV et RMC à l’époque séjournait en Corse avec Jean-Jacques Bourdin, représentant la chaîne à l’Open de pétanque de Calvi (Haute-Corse). Selon la journaliste en question, Jean-Jacques Bourdin a essayé de l’embrasser à plusieurs reprises dans l’hôtel. À ce moment-là, il lui aurait dit « J’obtiens toujours ce que je veux. »

Il lui aurait ensuite envoyé des courriels et des SMS persistants pendant plusieurs mois. Elle explique pourquoi elle a porté plainte plusieurs années plus tard. « Je ne suis plus une jeune journaliste effrayée de perdre mon poste et je sais que je n’avais pas à subir ce que j’ai subi. »

Le parquet de Paris a ouvert une enquête sur l’agression sexuelle présumée. L’enquête a été confiée par le parquet de Paris au commissariat du 16e arrondissement. Le délai pour cette affaire est de six ans, ce qui pourrait conduire à une conclusion que les faits sont prescrits.


Carole Roldane

Ma passion depuis toujours : l'écriture ! Ce métier s'est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge j'adore enquêter, trouver des informations que d'autres n'ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon coeur.