La Puff (cigarette électronique jetable) un tabac auprès des jeunes ! Déjà dans le collimateur du nouveau gouvernement

La puff, nouvel objet à la mode dans la cour de récré de vos enfants permet aux jeunes de découvrir la cigarette de façon “cool”. Très addictif, le gouvernement pourrait prendre des mesures rapidement. 

Puff, la nouvelle cigarette électronique à la mode

Comme tous les matins, vous souhaitez une bonne journée à votre adolescent de 15 ans qui s’empresse d’aller prendre son bus. En patientant, il sort, presque par habitude, une puff de sa poche et commence à fumer naturellement avec ses copains ! Si vous pensiez que votre fiston ne fume pas car il ne sent jamais le tabac ou qu’il n’a pas le budget pour s’acheter une cigarette électronique, vous vous êtes mis le doigt dans l’oeil : vous n’avez certainement pas pensé à la puff, nouvel objet à la mode des cours de récréation !

La puff, cette cigarette électronique venue des Etats Unis est incontestablement le nouvel objet à la mode qui fait un tabac chez les jeunes. Problème : la puff rendrait vraiment accro ceux qui l’utilisent, et pire encore elle inquiète les addictologues !

Vous l’avez deviné, la Puff (qui signifie “bouffée”) est comme une cigarette électronique à la seule différence que la puff est jetable donc moins chère et donc accessible facilement pour un jeune !

Là où il devient compliqué pour un mineur d’acheter une cigarette électronique (et gérer des liquides ou ses recharges sans se faire griller par ses parents), c’est beaucoup plus facile pour lui, moyennant quelques euros, d’acheter une puff ! Facile à cacher et bon marché, on l’achète pour un nombre de « bouffées » prédéfini (en général entre 300 et 600 puffs) et on la jette ! Autre gros avantage, c’est sans odeur hormis le goût que vous ingérez, donc indétectable par les parents !

Vous commencez à vous inquiétez ? Si vous n’êtes pas déjà parti fouiller les poches de votre enfant, dites vous que la puff n’est pas juste un divertissement pour faire comme les copains.

Qu’est ce qui rend la puff inquiétante ?

Les puffs sont tellement agréables à fumer qu’elles peuvent rendre accro, car oui, elles contiennent bel et bien de la nicotine : une nouvelle porte qui s’ouvre vers le tabagisme ? Même si il est bien précisé sur la boîte qu’il est interdit d’en vendre aux moins de 18 ans, il est très facile pour un jeune au collège ou lycée de s’en procurer, soit en ligne soit directement dans les tabacs.

Comme la cigarette électronique, elle n’est pas sans danger !  La nicotine rend accro et crée de la dépendance d’une part mais peut aussi être vraiment néfaste pour le développement du cerveau. En tout cas, c’est ce que pensent les addictologues qui ont tiré la sonnette d’alarme de l’Elysée : quand on sait en plus que la courbe du tabagisme baissait en France, la porte s’ouvre de nouveau vers cette addiction pour les jeunes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jessie_guo0920

La puff, cette petite cigarette électronique colorée est tendance car c’est un objet “cool” avec des arômes incroyables comme le chewing-gum, la barbe à papa, le bonbon licorne ou encore le cola pétillant ! La puff fait définitivement passer les fumeurs de pipes et de chichas pour des ringards !

La position du gouvernement face à la puff

En cette journée mondiale sans tabac (31 mai), le gouvernement s’inquiète car un jeune qui touche à la puff, c’est le risque d’avoir un nouveau fumeur qui viendra gonfler les chiffres du tabagisme en France. Et ça, le nouveau gouvernement n’en veut pas.

En plus, on ne peut pas dire que la puff soit écologique : on achète, on vape et on jette, c’est un produit à usage unique ! Une fois que les 300, 400 ou 600 puffs sont pris, la cigarette est obsolète. Rappelons que une puff, c’est une batterie jetable non rechargeable, donc du lithium à extraire ainsi qu’un packaging en plastique tout autour. Bref un vrai désastre pour la santé de votre enfant mais aussi pour la planète. Et ça, le gouvernement n’a pas intérêt à ce que ça se généralise !


Carole Roldane

Ma passion depuis toujours : l'écriture ! Ce métier s'est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge j'adore enquêter, trouver des informations que d'autres n'ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon coeur.