Laurence Boccolini

Laurence Boccolini: “Déferlantes de haine”, “menaces de mort”.. elle décide de tout quitter

  • Mieger Tristan
  • 24, novembre 2020 à 7h44

Dans un entretien pour “On refait la télé” sur les ondes de RTL, Laurence Boccolini est revenue sur les messages haineux et les menaces de mort qui l’ont poussée à quitter les réseaux sociaux. Explications.

Laurence Boccolini quitte les réseaux sociaux

Plus besoin de chercher Laurence Boccolini sur Twitter ou bien sur Facebook. L’animatrice a décidé de ne plus avoir rien à faire sur les réseaux sociaux, la faute aux haters et le déferlement de haine qu’il peut y avoir : “C’était des déferlantes de haine, c’était des menaces de mort sur moi et ma fille” explique-t-elle notamment. D’après elle, il n’y a plus de liberté, dès qu’on dit quelque chose qui ne plaît pas à tout le monde, il y a des insultes et des lynchages : “Il y a des gens ou des émissions sur lesquels on ne peut rien dire”.

Laurence Boccolini poursuit son propos en expliquant son choix de stopper les réseaux sociaux : “C’est quelque chose de tabou, vous n’avez plus de liberté d’expression. J’aimais bien Twitter parce que j’ai rencontré plein de gens que je connais, mais ça ne l’est plus. Moi si c’est pour me prendre pour rien des déferlantes de haine donc je n’ai pas envie d’y être et j’ai tout arrêté”. Elle regrette aussi qu’on s’attaque à tout : le physique, les enfants etc.. : “Il y a la vie que je vis et il y a celle que les autres m’inventent. Ma vie n’a rien à voir avec parfois ce que je lis” résume finalement l’animatrice.

Laurence Boccolini refuse de présenter “Danse avec les stars”

Dans une interview pour RTL, Laurence Boccolini a révélé avoir décliné l’offre de TF1 pour la présentation de l’émission “Danse avec les stars“. D’ailleurs, elle explique avoir tout de même accepté de faire un prime puisque la chaîne n’avait aucune autre solution : “On a présenté chacun un prime et quand ça a été mon tour – j’ai un peu de pif – je me suis dit: “T’as bien fait de ne pas le faire. Ça, t’aime pas du tout, hein!”. Je n’ai pas du tout aimé. Non, vraiment pas”.

Laurence Boccolini explique ensuite pourquoi elle n’aimait pas, et pourquoi elle ne se sentait pas prête d’être à la présentation de ce programme : “Je ne sais pas comment vous expliquer. On ne parle pas, enfin je veux dire, on vous dit ce qu’il y a à dire dans l’oreillette. On vous dit tout le temps de vous dépêcher. On vous dit d’interviewer tel danseur et puis au dernier moment: “ah il y a la pub”. Moi, je ne peux pas présenter ça, je n’y arrive pas, je ne sais pas le faire bien”. 

Toute reproduction, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans l’autorisation préalable de Ldpeople.com