Laurence Boccolini se fait grave "insulter" sur la toile, elle répond violemment !

Laurence Boccolini se fait grave « insulter » sur la toile, elle répond violemment !

  • Valerie Hommez
  • 3 juillet 2020

Laurence Boccolini pousse un énorme coup de gueule ! Insultée à longueur d’année et de journée, elle n’en peut plus. Elle craque. Il faut bien avouer que cette histoire est un véritable cauchemar pour elle. Les messages de haine qu’elle reçoit quotidiennement sur les réseaux sociaux, se comptent aujourd’hui par centaines, et l’image que cela donne d’elle, devient désastreuse pour celle qui dit, n’avoir absolument rien à se reprocher.

« Je me fais insulter, critiquer et accuser de faire de la pub pour des produits miracles à longueur de journée. Merci Facebook France qui renvoie la balle à sa maison-mère en Irlande. En fait, tout le monde s’en fout. Pendant ce temps, les gens sont arnaqués de 198 euros uniquement sur leur naïveté. Je passe mes journées à leur répondre que je n’y suis pour rien. Je reçois des messages des utilisateurs de Facebook me disant qu’ils essaient de signaler cette arnaque, mais que Facebook leur dit  » trop de signalement, vous n’avez qu’à bloquer « . Mais, de qui se fout vraiment Facebook !!! Ils sont les supports de cette arnaque et sont donc responsables et pas MOI, ou tous ces gens connus qui se font voler leur image. Bref, ça sent l’assignation.(…)  » écrivait l’animatrice sur les réseaux sociaux, visiblement à bout et annonçant des actions en justice.  »

Les tribunaux, peut-être, arriveront à protéger les utilisateurs de Facebook et a demandé à son support, de mettre un peu d’ordre dans son long, trop trop long jeu de cache-cache. C’est une honte absolue. Et ras-le-bol que Facebook joue les victimes. Il va vraiment falloir prendre vos responsabilités !!! Ca fait des années que j’encaisse maintenant, je vais attaquer  » promet-elle, bien décidée à prendre un avocat pour faire valoir ses droits et son honneur. Elle affirme avoir contacté Facebook de toutes les manières possibles, mais à ce jour, elle n’a encore obtenu aucune réponse valable. Pire, les arnaqueurs séviraient toujours au moment de publier cet article.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

je me fais insulter, critiquer et accuser de faire de la pub pour des produits miracles à longueur de journée. Merci facebook france qui renvoie la balle à sa maison mère en irlande en fait tout le monde s’en fout. Pendant ce temps les gens sont arnaqués de 198 euros uniquement sur leur naïveté. Je passe mes journées à leur répondre que je n’y suis pour rien. je reçois des messages d’utilisateurs de facebook me disant qu’ils essayent de SIGNALER ces arnaques mais que @facebook leur dit : trop de signalements vous n’avez qu’à bloquer! 🤬🤬🤬🤬🤬🤬🤬 Mais de qui se fout vraiment @facebook ???????? Ils sont les supports de ces arnaques et sont donc responsables EUX et pas moi ou tous ces gens connus qui se font voler leur image. Bref ça sent l’assignation… Les tribunaux EUX peut être arriveront à protéger les utilisateurs de facebook et à demander à ce support de mettre un peu d’ordre dans ce long trop trop long jeu de cache-cache…C’est une honte absolue. Et ras le bol que @facebook joue les victimes. Il va vraiment falloir prendre vos responsabilités ça fait des années que j’encaisse maintenant je vais attaquer… #colere #raslebol #vol #image #integrité #stop #agir

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco) le

Une véritable galère pour la présentatrice et animatrice qui vit un véritable calvaire depuis de longues années. Déjà en janvier 2020, elle avait dénoncé les faits. Une supercherie selon elle, qui vante les mérites de pilules, soi-disant, amincissantes. La société en question, aurait donc utilisé son image sans son accord, allant même jusqu’à travailler sur un logiciel photo pour la faire apparaître plus grosse, qu’elle n’est en réalité.

Déjà le lundi 27 janvier 2020, Laurence Boccolini postait donc un message plein de colère  » J’ai l’habitude des moqueries, les insultes, les critiques, les mots qui tuent, maintenant les photos truquées pour me faire ressembler à Shrek. OK, c’est ma vie, mais que ces enfoirés utilisent ma tête, mon corps pour arnaquer ces pauvres victimes, NON  » écrivait-elle, ulcérée.  » Leurs comptes sont débités de 200 euros pour des gélules miracles!!! « .

Mais aujourd’hui, c’est avec une nouvelle publication que Laurence Boccolini revient et cette fois-ci, elle ne semble plus du tout prête à se laisser faire, en attaquant tous ceux qu’elle juge coupables ou du moins, responsables, comme notamment Facebook qui évidemment n’est pas à l’origine de l’arnaque, mais, dont les  » escrocs « , se serviraient pour commettre leurs méfaits. Après ce message sans équivoque sur les intentions de l’animatrice, certains internautes ont apporté leur soutien à Laurence Boccolini qui semble véritablement au bord de la crise de nerfs.

 » Il y a aussi la crédulité incroyable des gens qui ne savent pas faire la part des choses sur Internet, croient tout ce qu’ils lisent, et tout, même les bêtises les plus grosses ou les fausses promesses, des remèdes miracles, gains stupéfiants à la loterie sans avoir joué, etc. Et effectivement, Facebook et d’autres devraient un peu mieux surveiller leurs outils.  » écrivait un follower.  » Chose qui m’interpelle, en tant que personne publique, elle aurait dû protéger son compte Facebook. Il existe aussi les antivirus qui empêchent les hackings. Courage à elle, car je l’apprécie « , mais un autre internaute répond à cette analyse pour éclaircir les choses :  » Ce n’est pas son compte Facebook. Mais d’autres comptes où des pubs qui signalent que c’est elle qui conseille les produits « .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

merci pour la belle soirée ! #happy #lovemyjob #karma #goodvibes #🌈

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco) le

En effet, ce ne sont pas les réseaux sociaux de Laurence Boccolini qui ont été piratés, mais, bien plus grave encore son nom et son image qui ont carrément été volés pour vanter les mérites d’un produit vendu par une société avec laquelle elle n’a évidemment aucun lien. Dès qu’elle s’est rendu compte de la supercherie, Laurence Boccolini a évidemment tenté de mettre un terme aux activités de ces arnaqueurs, mais visiblement, c’est une chose plus facile à dire qu’à faire. Aujourd’hui, bien décidée à faire cesser toute cette histoire, qui lui pourrit la vie depuis de trop longues années, Laurence Boccolini aurait semble-t-il décidé de mener cette affaire devant la justice, qui elle l’espère, l’entendra, et prendra toutes les mesures nécessaires pour de premièrement, trouver les coupables, et de deux, les condamner des faits qui lui sont reprochés, et qui pourrissent la vie de Laurence Boccolini depuis maintenant trop longtemps.

Une situation que nous pouvons imaginer affreuse, pour quelqu’un qui se verrait véritablement volé son identité pour profiter de la crédulité de gens qui en toute-bonne foi, voient en l’image de la sympathique présentatrice, quelqu’un en qui ils peuvent avoir confiance. En effet, connaissant elle-même des problèmes de santé et de poids, les escrocs ont joué sur le capital sympathie que Laurence Boccolini a auprès du public, mais l’animatrice a également tenu à mettre en garde les internautes :  » En matière de santé, il n’y a aucun miracle surtout sur Internet et surtout pas avec des gélules vous promettant de perdre 30 kilos en 8 semaines ! Un rendez-vous chez un médecin coûte moins cher que cette saleté et vous risquez moins, qu’en avalant ces trucs dont vous ne savez rien ! « .

Il faut espérer que l’appel de Laurence Boccolini sera entendu, et que la justice lui donnera enfin raison. Avec ce procès qui se profile à l’horizon, l’animatrice a l’espoir que ces arnaques cessent immédiatement. Mais si elle le fait pour elle, et pour enfin trouver la tranquillité, elle le fait aussi, pour essayer de défendre toutes ces personnes qui ont été escroquées en son nom.