Laurent Kérusoré (Thomas) Plus Belle la Vie évoque LA FIN définitive de l’émission !

Laurent Kérusoré (Thomas) Plus Belle la Vie évoque LA FIN définitive de l’émission !

  • Mieger Tristan
  • 29 juin 2020

En mars 2005 débarquait Laurent Kérusoré dans « Plus Belle la vie » dans la peau de Thomas Marci, jeune homme homosexuel et fils de Roland Marci le patron emblématique du bar « Le Mistral« . Depuis, il est devenu un personnage principal de la série et sa vie a eu un tournant important grâce à ce rôle. Aujourd’hui, il ne s’imagine pas sans jouer dans le feuilleton.

Un contrat de six semaines qui dure depuis

Alors que Laurent Kerusoré interprète le rôle de Thomas depuis plus de 15 ans, au départ il ne devait jouer que six petites semaines : « Je n’ai pas vu les choses venir : j’avais un contrat de six semaines et elles se sont transformées en plus de 15 ans » a-t-il déclaré. Il faut dire que maintenant, l’importance de son personnage n’est plus a démontrer et il en est fier : « Ça a changé ma vie. Dans la rue, ce n’est pas Laurent Kerusoré que l’on voit, c’est Thomas. Il me doit beaucoup et je lui dois beaucoup« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Souvenirs d’une séance de photos au Crazy Horse à Paris. Il y a déjà 14 ans de cela. Les années passent et je suis toujours aussi reconnaissant de faire partie de cette extraordinaire aventure qu’est Plus belle vie. Aujourd’hui vous êtes nombreux à me suivre sur les réseaux sociaux. Je suis toujours aussi touché par l’intérêt que vous me portez. Je sais aussi que Thomas mon bienveillant personnage compte pour vous. Alors un grand merci pour cette si belle histoire d’amour entre vous et moi. Je suis si fier d’avoir une petite place dans vos cœurs. C’est un émouvant et réconfortant cadeau. Je vous aime. @crazyhorseparis_official @pblvofficiel #thomasmarci #pblv #heureux #cadeau #merci #shootingphoto #souvenirs #ilovemyjob #jeunesse #mistral #bardumistral #marcifamily #❤️#🙏🏻

Une publication partagée par Laurent Kérusoré (@laurentkerusore) le

S’il s’identifie à Thomas, la notoriété au début de l’aventure a été très difficile pour Laurent Kérusoré : « J’ai failli très mal la gérer au début. Je ne comprenais pas qu’on puisse me prendre pour mon personnage. C’était très difficile, après toutes les galères que j’ai connues, d’être reconnu pour ce personnage et non pour mon jeu d’acteur » a-t-il notamment dit. Maintenant tout va bien, il rigole avec les gens, fait des photos, donne des interviews : « Je ne m’en plains pas. Aujourd’hui, je m’en amuse, je me marre avec les gens. Le seul truc, c’est qu’il me faut un « bonjour » avant de prendre une photo« .

La fin de Plus Belle la vie ?

La concurrence de TF1 et et de France 2, les intrigues qui tournent un peu en rond, en plus de 15ans, Plus Belle la Vie n’a jamais été aussi en difficulté que maintenant. Malgré ça, les fans de la série sont toujours présents, et c’est en partie ce qui fait tenir tout le monde. Laurent Kérusoré a ainsi évoqué avec la Provence la suite et une possible fin prochainement, ou pas.

Ainsi, quand un journaliste de la Provence demande à Laurent Kérusoré (Thomas) s’il avait déjà prévu de partir de lui-même de la série, il a une réponse très cash : « Non, jamais. Il y a eu des petits coups de mou parce que je n’étais pas toujours content de mon intrigue ou de ne pas en avoir, mais à aucun moment je me suis dit : « Je m’en vais ! ». Si je m’en vais, c’est qu’ils me vireront. Ce n’est pas moi qui partirai ! ».

Au contraire même, le jeune homme veut absolument finir la série et veut vieillir avec son personnage jusqu’au bout : « Je veux bien vieillir avec mon personnage. La production le sait. Tout le monde le sait. Je veux bien être le vieux tenancier du bar, le taulier, il n’y a aucun problème (rires). Ça fait le mec qui n’est pas très carriériste, qui n’a pas beaucoup d’ambitions, mais je l’assume totalement »

Plus Belle la vie est tellement est importante dans la vie du jeune homme, qu’il n’imagine pas une seule seconde l’arrêt définitive de celle-ci : « Si la série s’arrête un jour, pour moi comme pour certains amis récurrents, ça fera 16 ans d’habitudes inconstantes à perdre ! Nos habitudes de vie dépendent de Plus belle la vie et quand tout va s’arrêter, on se retrouvera sans rien. Ce sera délicat… pour moi en tout cas. Mais ce ne sera pas dans la déprime ».