Laurent Ruquier remet la maire de Paris à sa place, le journaliste ne mâche pas ses mots !

En ce début d’année, même si la crise sanitaire éclipse bon nombre de sujets, difficile d’éclipser totalement le sujet des élections présidentielles d’avril prochain.

Laurent Ruquier atomise anne hidalgo
Source : JDD

Les possibles candidats sont donc reçus sur de nombreux plateaux télévisés à cette occasion. Anne Hidalgo, candidate de la gauche a ainsi fait une interview qui est loin d’avoir ravi Laurent Ruquier et ce dernier n’a pas manqué de dézinguer la maire de Paris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Tribunal du Net (@letribunaldunet)

La colère de Laurent Ruquier contre la maire de Paris

Le 9 janvier dernier, sur le plateau de BFMTV, la candidate du Parti socialiste a raillé les candidats Éric Zemmour et Marine Le Pen qui peinent un peu à rassembler les 500 parrainages nécessaires. Selon Hidalgo, « c’est qu’ils ne méritent pas de participer » à l’élection présidentielle.

Ces propos n’ont pas plu au journaliste Laurent Ruquier qui n’a pas caché sa colère ce samedi 15 janvier, dans On est en direct sur France 2. Pour lui, la maire a fait fort cette fois-ci. « On peut dire bien de choses sur Éric Zemmour et Marine Le Pen, et Dieu sait que je ne suis pas le dernier, mais qu’ils ne méritent pas d’avoir leurs 500 signatures, faut le faire quand même. À la limite, on peut le penser tout bas, mais de là à le dire… », s’est insurgé le présentateur.

« … On le sait, elle aura évidemment sans problèmes ses 500 signatures grâce à la structure du parti socialiste, alors qu’elle va faire moins de 5 % et que sa campagne risque de ne pas être remboursée ! Alors là, franchement, mieux vaut se taire dans ces cas-là madame Hidalgo ! … », a-t-il poursuivi avec frustration.

Laurent Ruquier s’en prend également à Yannick Jadot

Après que la maire de Paris ait pris pour son grade, ça a été au tour de Yannick Jadot. « Le problème de Yannick Jadot, c’est que personne n’en parle. Lui, c’est l’inverse des ours polaires : Jadot, une espèce en voie d’apparition. On croit qu’on va le voir, et puis paf, il n’est jamais là au rendez-vous », a-t-il avoué.

« Je ne sais pas si c’est parce qu’il est Vert et qu’on ne le distingue pas dans la campagne, mais on devrait l’envoyer en stage auprès de Greta Thunberg. On a une surdouée à l’international et un sous-doué au niveau national », a-t-il également affirmé avec ironie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvia Galmot (@sylviagalmot)

Christiane Taubira, celle qui semble trouver grâce aux yeux de Laurent Ruquier

Ainsi, parmi les candidats de la gauche, seule Christiane Taubira est appréciée du présentateur.

Cette dernière s’est même déclarée officiellement candidate ce samedi. Le présentateur des Grosses Têtes sur RTL a même tenu à saluer l’ancienne Garde des Sceaux de François Hollande, pour son discours qui avait « de la grandeur », « avec un vocabulaire choisi » ; « de ce point de vue, c’était très réussi », a-t-il souligné.

La gauche a donc sept candidats pour les prochaines Primaires populaires. Il s’agit de : Anna Agueb-Porterie, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira.


Sydney Martel

Bonjour ! Je m'appelle Sydney et suis rédactrice depuis 5 ans maintenant. Passionnée par la culture anglophone et notamment les Etats-Unis, ma thématique de prédilection est la news People !