Le groupe Indochine dément chercher « le scandale » avec leur clip « College boy » (vidéo)

  • Carole Roldane
  • 2, mai 2013 à 11h59

Le CSA risque d’interdire le clip.
Ce matin Françoise Laborde, membre du CSA et présidente du groupe de protection du jeune public était l’invitée du Grand Direct des Médias de Jean-Marc Morandini. Elle revient sur le nouveau clip du groupe Indochine College boy qui pourrait faire l’objet d’une interdiction aux moins de 18 ans. « Au nom d’un certain esthétisme on montre des images d’une violence insoutenable » « Ca n’a pas sa place en journée sur les chaines de musique ».

De son côté, Nicola Sirkis dit ne pas « chercher le scandale » avec ce clip choc qui parle du harcèlement à l’école.
Ce clip met en scène des adolescents faisant vivre l’horreur à un de leur collègue.
Nicola Sirkis :
« Certains gamins se suicident parce qu’ils sont harcelés par d’autres élèves. C’est un point de vue sur une réalité qui existe »…
Le chanteur dit vouloir défendre l’idée d’une démarche éducative.
Clip ICI (déconseillé au moins de 18 ans).