Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin accusé de harcèlement sexuel, est-ce la fin d’un long feuilleton judiciaire ? 

Depuis 2017, la personnalité politique française Gérald Darmanin est citée dans une affaire d’agression sexuelle.

gerald-darmanin
Source : Gala

Une affaire qui n’a cessé depuis lors de connaître de nombreux rebondissements et de nuire à son image publique. Mais si on en croit les récentes évolutions à ce sujet, le bout du tunnel ne serait plus loin pour l’actuel membre du gouvernement Castex.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gerald Darmanin (@gerald_darmanin)

Le parquet prononce un non-lieu concernant les accusations de viol par Gérald Darmanin

Cette information a été relayée par plusieurs médias notamment BFM TV et a été confirmée par les avocats du défendeur en la personne de l’actuel ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Cette décision de non-lieu par le parquet de Paris qui signifie qu’il n’y a pas lieu de donner suite à la plainte pourrait donc permettre de mettre fin à cette affaire judiciaire entamée depuis bientôt cinq ans.

En effet, tout débute lorsque Sophie Patterson-Spatz dépose une première plainte en 2017 contre Gérald Darmanin qu’elle accuse de viol. Une plainte qui fera l’objet d’un classement sans suite en juillet de la même année.

Mais en janvier 2018, une autre plainte pour viol sera déposée avec cette fois-ci l’ajout des infractions de harcèlement sexuel et d’abus de confiance. Cependant, le résultat sera à nouveau le même avec un autre classement sans suite.

Néanmoins dans la même année, une troisième plainte est déposée avec constitution de partie civile. Cette dernière réussira à déboucher sur une action publique, mais se terminera par la suite par la prononciation d’une ordonnance de non-lieu par le juge d’instruction.

C’est donc à la suite de nombreuses demandes d’appel que la reprise des investigations a été ordonnée par la Cour d’appel de Paris en 2020. Mais une nouvelle fois, la décision de non-lieu prononcé au sujet de cette affaire en 2022 prouve que les éléments du dossier d’accusation ne vont pas en faveur d’une condamnation de Gérald Darmanin.

Une affaire dans laquelle Gérald Darmanin reconnaît une certaine part de responsabilité

Bien que pour se défendre contre Sophie Patterson-Spatz, Gérald Darmanin a à son tour porté plainte pour dénonciation calomnieuse, il n’a jamais remis en cause l’intégralité de l’histoire racontée par la plaignante.

Ainsi donc, il reconnaît avoir eu une relation sexuelle avec cette dernière dans le but de lui accorder des faveurs liées à sa fonction de l’époque. Néanmoins, le seul point qu’il refuse d’admettre jusqu’à présent et qui fait toute la différence concerne le défaut de consentement soutenu par la partie adverse. Hélas, sans ce point déterminant, il a de faibles chances d’avoir une condamnation en justice.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gerald Darmanin (@gerald_darmanin)

Gérald Darmanin, un homme politique habitué aux scandales et controverses judiciaires

Pour l’homme âgé de 39 ans, ce n’est pas la première fois qu’il est impliqué dans une affaire susceptible de ne pas lui faire bonne presse. Certains de ses tweets relatifs à l’homophobie en 2017 et ses idées de reprises antisémites en 2021 ont fait l’objet de nombreuses critiques.

En 2018, il a également été accusé pour abus de faiblesse.


Sydney Martel

Bonjour ! Je m'appelle Sydney et suis rédactrice depuis 5 ans maintenant. Passionnée par la culture anglophone et notamment les Etats-Unis, ma thématique de prédilection est la news People !