Le poulet: 10 grosses erreurs qui nous faisons tous pour sa cuisson à éviter !

Le poulet est la viande blanche vedette de l’alimentation. Découvrez les 10 points importants pour passer maître dans l’art de sa cuisson et de sa consommation.

Le poulet: 10 énormes erreurs que nous faisons tous pour le cuire (les règles à respecter)
© Instagram

Pour une alimentation équilibrée, il faut varier les plaisirs. Ne pas surconsommer est essentiel. Mais il ne faut pas non plus négliger le choix de la viande, sa préparation ainsi que sa conservation. Les amateurs de poulet ont en effet tendance à commettre 10 erreurs à son sujet. Des gaffes courantes que LDpeople vous propose d’éliminer grâce aux conseils de cet article.

Le poulet, produit phare de l’alimentation

Une alimentation saine passe par ses différents points. Faisons donc ensemble le tour d’horizon qui permettra aux poulets de nous apporter tous ses bienfaits.

Le prix

Le poulet est l’une des viandes les plus consommées en France. En effet, en termes d’alimentation équilibrée, il a des avantages indéniables. Le premier des avantages est bien entendu son rapport qualité et prix, surtout vis-à-vis des autres viandes. De plus, du fait qu’il soit l’une des stars de l’alimentation, le poulet se voit affublé de diverses promotions en grande surface. Néanmoins, une façon de ne pas se tromper sur le choix du poulet, selon LDpeople, c’est de vérifier que le poulet porte la mention « Label Rouge ».

La conservation

Avant de le cuisiner ou après, nous avons tendance à mettre nos petits plats au frigidaire. Figurez-vous que ce dernier ne fait pas bon ménage avec le poulet. Ainsi, LDpeople vous invite à penser à sortir votre poulet du frigo au moins une heure avant de commencer à le préparer pour le cuisiner. Aussi, ce n’est pas parce qu’il est au frais qu’il ne faut pas prêter attention à sa durée de stockage. En effet, trois jours avant cuisson et quatre jours après cuisson sont des délais à respecter impérativement.

L’eau

Pour réaliser une cuisson parfaite de votre poulet, l’eau n’est pas idéale. Pour garantir une alimentation saine, certains lavent leurs poulets sous l’eau claire avant de le mettre au four. Cependant, si il contient trop d’eau, le peau de ce dernier n’aura jamais la jolie couleur dorée espérée. Pour s’assurer d’une belle couleur de la volaille, l’astuce consiste donc à la badigeonner d’huile d’olive. Un bonus pour l’alimentation et une merveille pour la présentation aussi. Et évidement, pour le goût également.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @reliable_squirrel

L’assaisonnement

Question goût justement, point trop n’en faut. Saler reste incontournable mais il ne faudra pas en abuser. LDpeople vous conseille un ratio d’une cuillère à café pour 500 grammes de viande blanche. En effet, pour une alimentation saine, le sel peut avoir des effets dévastateurs. Enfin, pour le poivre, ne faites pas l’erreur de le mettre avant le mettre votre poulet au four. Toutes ses saveurs seront conservées si vous en rajouter plutôt avant de servir.

La sauce

Pour un poulet rôti délicieux, la sauce joue un rôle important. En effet, tout le monde y trouvera son bonheur selon ses goûts. Il existe de multiples recettes qui sont déclinables à l’infini mais dont la sauce fait beaucoup. Un poulet au citron, au curry ou encore au lait de coco peuvent être des choix audacieux. Sinon, de simples herbes de Provence suffisent à sublimer cette volaille. Car le poulet est la viande blanche de notre alimentation qui peut se marier à toutes les sauces.

La température de cuisson

Pour réaliser une cuisson parfaite du poulet il faut rester attentif. En effet, il ne suffit pas de préchauffer son four et de le laisser faire tout le travail. C’est une erreur pourtant très répandue. Pour garantir une alimentation au top et un poulet parfaitement cuit, on démarre à 240°C. Le poulet va alors libérer du jus et nous prendrons soin de l’arroser régulièrement avec. Puis sa cuisson se termine à 200°C. LDpeople vous garanti alors une dégustation proche de celle des chefs !

Le suivi de cuisson

Tout comme pour la température, le suivi est primordial. Rester attentif à sa viande blanche en train de cuire reste la meilleure solution pour qu’elle soit proche de la perfection. LDpeople vous invite donc à prendre votre temps pour vérifier que tout se passe bien. En revanche, l’erreur à en pas commettre est d’ouvrier la porte du four afin de vérifier cela. La vitre est transparente pour une bonne raison !

L’arrêt du la cuisson

Quand votre poulet vous parait prêt à être consommé, une vérification s’impose. Le principe du couteau planté dans la chair du poulet reste une bonne astuce pour cela. Une viande trop peu cuite peut faire des dégât question alimentation saine.

Le service

Avant de servir et de se régaler, l’idéal est de laisser reposer la viande quelques instants. LDpeople vous propose donc de poser une feuille d’aluminum sur votre poulet hors du four. Patientez ainsi une dizaine de minutes et c’est prêt !

Les restes

Enfin, tout est bon dans le poulet. Jusqu’à sa carcasse, rien n’est à jeter. Vous pourrez la réutiliser pour faire un bouillon par exemple. Et si il reste de la chair en pagaille, à vous de trouver la recette idéale pour venir à bout de la bête.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.