Le rappeur Kamini prépare son one-man-show

  • Carole Roldane
  • 16 mars 2015

Il avait monopolisé les ondes radios en 2006 avec son méga-tube « Marly-Gomont » (en fin d’article) dont il a vendu près de 400.000 galettes. Même si le jeune homme continue toujours la musique (il sort un titre par mois sur son site web le dernier s’intitule « C’est la Hass » (c’est la crise), il se consacre désormais beaucoup plus à la scène et en particulier au Stand-up.
« Dans mes clips c’est vrai qu’il y a toujours eu une pointe d’humour, je n’ai jamais été « terne », donc, me retrouver sur scène pour les spectateurs c’est presque naturel. On peut dire que c’est un peu une suite logique. J’écris beaucoup, j’ai même vendu mon premier scénario parlant d’une famille black débarquant dans un petit village dans les années 80. »

Dans Purecharts, il explique également :
 » Sur « Marly-Gomont », on était éditeur à 100%. Ca m’a rapporté beaucoup d’argent. On était producteurs… C’était un bon délire. J’ai investi dans l’immobilier. Des bons et des moins bons. Mais ça va, je ne suis pas du tout à plaindre« …

Vendredi 20 mars Kamini sera à Mons à l’occasion du Festival Montois Du Rire au café-théâtre « L’Arcobaleno », situé au 6, rue des Clercs.