Le torchon brûle au sein du Front de gauche

  • Carole Roldane
  • 15, janvier 2014 à 18h41

Pas simple la situation du Front de gauche ! La raison : des accords avec le PS pour les élections municipales de 2014.
Pour de Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche (PG)) il n’en est pas question alors que Pierre Laurent (Parti communiste (PCF)) en a déjà fait notamment sur Paris.
C’est donc demain que les deux leaders vont se voir selon RTL afin d’aplanir leur différent.

Jean-Luc Mélenchon :
« Le Front de gauche «est très mal en point». Nous sommes dans une situation grave. Nous allons essayer de la dépasser».

Ce qui n’est pas totalement l’avis de Pierre Laurent :
« Le Front de gauche n’est pas en lambeaux comme je l’ai lu (…). Il est au travail, il est en débat et aujourd’hui, dans toutes les communes, il est au combat.»

Alors, des accords sont-ils possibles entre les deux entités politiques ? Pas sûr,  Jean-Luc Mélenchon étant agacé car il veut une gauche vraiment indépendante du Parti socialiste, et là, c’est le contraire qui se passe…

Mélenchon a fustigé le « coup de barre à droite » de François Hollande qui se met –selon lui- à faire des cadeaux dans le sens des entreprises.