Le torchon brûle entre Gérard Depardieu et son ex-femme, est-ce la fin d’une si bonne entente ?

Pendant plus de 20 ans, ils ont vécu une belle histoire d’amour, mais le couple finit par rompre au début des années 90.

Même si à ce jour, les ex-amants ont divorcé, ils entretiennent toujours d’excellentes relations. Néanmoins, on se demande si cette bonne entente est toujours d’actualité et pourra durer encore longtemps.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gérard Depardieu (@_depardieu)

Une belle romance

Ce jeudi 30 décembre 2021, France 3 va diffuser le film « Jean de Florette ». Une adaptation du livre de Marcel Pagnol dans laquelle on retrouve Gérard Depardieu dans le rôle-titre. Et qui de mieux que son épouse de l’époque, Élisabeth Depardieu pour incarner sa femme ! Gérard et Élisabeth Depardieu s’étaient rencontrés en 1970 dans un cours de théâtre, et n’avaient pas perdu de temps puisqu’ils s’étaient mariés.

De leur union est issue d’eux enfants, Guillaume, décédé en 2008, et Julie. Gérard Depardieu ayant trouvé l’amour dans les bras d’une autre femme, Karine Silla, avec qui il aura une fille prénommée Roxane, le couple se sépare finalement en 1992. Par la suite, Gérard Depardieu vivra des histoires d’amour avec Carole Bouquet, Hélène Bizot et enfin Clémentine Igou.

Une bonne entente et un soutien indéfectible

Gérard Depardieu a toujours pu compter sur le soutien infaillible d’Élisabeth. Malgré sa séparation, le duo a toujours gardé de bonnes relations. « Moi quand je me suis marié, ça faisait partie d’une espèce d’équilibre, en même temps que la parole que je retrouvais et le théâtre que j’abordais » a-t-elle confié dans les colonnes du magazine Elle en 2020.

Ayant acheté une propriété à Néchin en Belgique en 2012 par exemple, pour les avantages fiscaux, Gérard Depardieu défraie la chronique pendant plusieurs jours. Parmi ceux qui lui reprochent son exil fiscal, le Premier ministre de l’époque, Jean-Marc Ayrault, qui qualifie ce départ de « minable ».

Dans la tourmente, Elisabeth Depardieu est alors montée au créneau pour le défendre. « Quand vous regardez la maison qu’il avait choisie en Belgique, il n’avait pas l’intention d’y vivre quand même. Lui qui aime tellement les belles choses, même s’il peut s’en passer. Vous le voyez au bord d’une route, dans une maison comme ça, sinistre ? », avait-elle souligné sur les ondes de RTL.

Un mécontentement à peine voilé

Elle s’est également exprimée sur les relations de Gérard Depardieu avec la Russie lorsque celui-ci avait été invité par Vladimir Poutine à devenir citoyen russe.

« Les gens sont déchaînés parce qu’il représente beaucoup. Justement, il représente la France. C’est d’autant plus absurde de taper comme ça sur lui, alors qu’il était si facile peut-être de le récupérer », avait-elle expliqué, toujours sur RTL, ajoutant que son ancien époux était une personne « extrêmement malheureuse ». Même séparé, quand le monstre sacré du cinéma français est attaqué, Elisabeth Depardieu sort les griffes.

L’ex-femme de Gérard Depardieu avait exprimé son « inquiétude » à l’égard de l’acteur, après son week-end folklorique en Russie. L’un de ses proches Denis Podalydès avait craint « qu’on le tue » et Élisabeth Depardieu explique que le comédien a quitté la France « parce qu’il manquait d’attention, d’amour. Quand il se sent refusé, il devient provocateur et le pire de ce qu’on imagine. Il va essayer de ressembler à ce dont on a peur », a-t-elle affirmé.


Natalie Labrie

Rédactrice web depuis quelques années, j'ai commencé en autodidacte. Je ferais de mon mieux pour vous apporter les meilleures infos chaque jour, car le journalisme est une passion.