LIDL: le géant du discount vous propose un nouvel objet indispensable pour la santé!

Lidl propose cette semaine un distributeur de gel hydro alcoolique. En plus, cet accessoire coute moins de 10 euros !

lidl
Source : Capture dealabs

L’enseigne allemande Lidl va ravir sa clientèle. En effet, le géant du discount propose dans ses rayons un accessoire indispensable en ces temps de crise sanitaire.

En effet, nous sommes tous obligés de nous tartiner les mains de gel hydro alcoolique. Mais chercher les petits flacons au fond de nos poches ou dans nos sacs à main quand on en a besoin, ce n’est franchement pas pratique.

Du gel hydro alcoolique en toutes circonstances !

Heureusement, Lidl a pensé à tout ! En effet, grâce à ce distributeur de gel hydro alcoolique, il est désormais facile d’utiliser du gel hydro alcoolique à la maison. En plus, ce distributeur a une grande capacité de 280lm.

Il intègre une commande sans contact

Comme chez certains professionnels, comme les supermarchés, ce distributeur a une commande sans contact. Autrement dit, il suffit de passer la main en dessous pour qu’il verse la bonne dose de gel. Au sein de la rédaction de LDpeople, on trouve ça fantastique venant de Lidl ! Le tout pour moins de 10 euros.

Si vous craquez pour cet accessoire, attention toutefois à bien choisir votre gel. Selon l’Anses, « l’efficacité des produits virucides est encadrée par la norme européenne EN 14476 ». LDpeople vous recommande fortement d’acheter des « solution hydro alcoolique recommandée par l’OMS pour l’antisepsie des mains » ou bien « gel hydro alcoolique pour l’antisepsie des mains – arrêté dérogatoire ».

Attention à bien choisir son gel

Par ailleurs, l’Anses précise que « les gels et solutions hydro alcooliques contenant au moins 60% d’alcool n’agissent pas efficacement contre les virus enveloppés, dont font partie les coronavirus. » Autrement dit, les gels qui contiennent moins de 60% d’alcool sont inefficaces !

« Un produit portant sur l’étiquette la mention « virucide » selon la norme EN 14476, ou la mention « solution hydro-alcoolique recommandée par l’Organisation mondiale de la santé pour l’antisepsie des mains » ou « Gel hydro-alcoolique pour l’antisepsie des mains – arrêté dérogatoire » est a priori efficace contre le coronavirus » précise en effet l’Anses.

Trop de produits non conformes

Suite à une récente enquête, la DGCCRF déplore que 73% des produits analysés ne suivent pas norme. Nos confrères de LCI rappellent ainsi les quelques critères indispensables pour bien choisir son gel.

« Pour éviter les mauvaises surprises, il faut tout d’abord acheter son gel en pharmacie ou supermarché et non pas sur Internet. Une fois devant le produit, il faut examiner sa composition. Pour être efficace, le gel doit contenir au moins 70% d’alcool. La concentration est indiquée sur l’étiquette. Trois types d’alcool sont à privilégier : le n-propanol, l’isopropanol et l’éthanol. », détaillent-ils ainsi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lidl France (@lidlfrance)

Ils ajoutent également que « la formulation de l’OMS se limite à quatre ingrédients : alcool (éthanol ou isopropanol), eau distillée ou eau bouillie refroidie, peroxyde d’hydrogène et glycérol. Les produits avec peu d’ingrédients sont préférables à ceux contenant parfums ou colorants. »

Lidl : Les bons conseils de Michel Cymes

Au micro de RTL, Michel Cymes tient à rappeler également comment bien utiliser le gel hydro alcoolique. Car une fois qu’on a trouvé le bon gel, encore faut-il bien savoir l’utiliser !   « Si vous disposez d’un flacon avec une pompe pré-dosée, laissez faire la technique. Si ce n’est pas le cas, ne vous contentez pas d’une noisette de gel comme j’ai pu le voir. Soyez généreux ! Remplissez bien le creux de votre main. Le gel, il vaut mieux en mettre trop que pas assez », détaille-t-il ainsi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Cymes (@michelcymes)

« Il faut étaler le gel. Ce n’est qu’après qu’on se frotte les mains paume contre paume, puis dos de la main contre dos de la main, et on n’oublie ni les espaces entre les doigts qui sont de bons refuges pour les microbes, ni les poignets, ni le bout de chaque doigt, ni le pouce qui, à bien y regarder, est souvent le grand oublié de l’affaire. Total des totaux montre en main : si le fait de vous frictionner avec du gel vous demande moins d’une trentaine de secondes, c’est que vous avez bâclé la cérémonie », poursuit-il ainsi.

Lidl : «  Mon conseil : restons simple ! »

« Mon conseil : restons simple ! Et la simplicité, elle s’évalue à la lecture des ingrédients. Plus ils sont nombreux, plus le produit est complexe. Et plus le produit est complexe, moins il est bon pour la peau et son efficacité sujette à caution », ajoute le médecin.

Et puis d’après lui, il faut aller même au-delà des 60% d’alcool préconisés par l’ANSES. « En dessous de 80 %, vous risquez d’acheter de la poudre de Perlimpimpin », précise Michel Cymes.

« Le gel, on ne le dira jamais assez, reste un produit d’appoint et rien ne remplace un bon lavage des mains (et des poignets) à l’eau claire et avec du savon », tient aussi à rappeler Michel Cymes. Voici d’ailleurs un tuto utile sur l’usage du gel hydro alcoolique chez Lidl :

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour LDPeople, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.