Lidl : l’UFC-Que choisir révèle 5 produits à ne surtout pas acheter chez le discounter !

Le célèbre distributeur allemand s’est fait épingler par l’association de consommateurs. En cause : des produits cosmétiques bien trop toxiques ! On vous dit tout.

Chaque semaine, Lidl réussit à faire bouger les foules dans ses rayons.

En dix dix, Lidl s’est octroyé une place de choix dans le paysage de la grande distribution.

En effet, l’enseigne allemande a continuellement raflé des parts de marché de ses concurrents.

Lidl compte aujourd’hui pour 6,2% de part de marché sur la grande distribution en France, c’est encore loin des 20% de Leclerc, le leader historique, mais c’est assez pour révolutionner et bouleverser les habitudes de consommation des Français.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Lidl France (@lidlfrance)

Mais en novembre 2021, Lidl a rappelé en magasin des produits contenant un trop taux élevé de THC par rapport aux obligations légales ! Et surtout, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir vient de démontrer que des produits de la marque Cien étaient très nocifs pour la santé. Décryptage.

Un nouveau scandale pour l’enseigne allemande

Lidl se retrouve au cœur d’un scandale ! L’enseigne allemande jaune et bleue fait d’habitude parler d’elle pour ses promos dingues. Mais cette fois-ci, ce n’est pas ça mais pour un véritable “bad buzz”. Lidl doit en effet retirer de ses rayons des produits à base de Cannabidiol (CBD). Le CBD est une substance issue du chanvre qui ne contient aucune substance psychoactive, c’est-à-dire aucun THC (Tetrahydrocannabinol).

Dans de nombreux pays européens, les produits à base de CBD sont donc en vente libre. Mais la loi se veut stricte. Car le taux de THC doit impérativement être inférieur ou égal à 0,2%. Sinon, le produit se classe au rayon des produits illicites ! Or Lidl s’est retrouvé à vendre des produits contenant beaucoup plus de THC que prévu !

Les variétés de chanvre contiennent différentes molécules. Contrairement à la THC, le CBD n’alterne pas les fonctions cognitives. Il peut se consommer sous forme d’huile, de tisane, de petits gâteaux ou encore de vapeur. Lidl suit la tendance et propose désormais à ses clients une huile bio « Via d’or ». Problème : des experts viennent de prouver que cette huile renfermait un taux de THC trop élevé. L’enseigne a dû ainsi procéder à une vaste campagne de rappel produit, sous l’œil attentif des autorités.

Vous pouvez aussi lire :  Lidl rappelle ses petits gâteaux : vos enfants en ont-il mangé ? Demandez-leur car ils ont pu les avoir dans la cours d'école !

Avec l’application QuelProduit, les articles Cien virent au rouge !

Ce n’est pas la première fois que Lidl doit rappeler l’un de ses produits. En effet, l’année dernière, un aspirateur à main de la marque Silvercret posait un grave problème de sécurité puisqu’il pouvait prendre feu ! Ce produit était vendu sur le site internet de Lidl Belgique en septembre 2020 mais également dans des magasins situés en Belgique et au Luxembourg.

Après le scandale de l’huile à la THC, Lidl doit faire face à une critique de l’UFC-Que Choisir. En effet, ses produits Cien, la marque beauté de Lidl, ne seraient pas à la hauteur. En particulier 3 produits dont les ingrédients font froid dans le dos !

C’est via l’application QuelProduit que l’association de consommateurs a permis de mettre en lumière la toxicité desdits produits. Il s’agit de trois articles vendus sous la marque Cien. Pour faire simple, l’application QuelProduit classe les produits en 4 catégories. Ca va du vert (sans risque) au rouge (risque significatif). Et devinez quelle couleur se sont vus attribués les articles Lild ? Le rouge !

De l’octrocrylène et du propylparaben, un perturbateur endocrinien !

La crème solaire enfants SPF 50 Cien Sun, la Classic cream de Cien et le savon liquide à l’aloe vera de Cien sont les très mauvais élèves de Lidl. On trouve en effet dans la crème solaire de l’octrocrylène. Pareil pour la crème visage. Quant au savon à l’aloe vera, il contient du propylparaben. C’est un dangereux perturbateur endocrinien !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Lidl France (@lidlfrance)

En tous cas, le modèle Lidl semble gagner la sympathie dans le cœur des Français. Si l’enseigne allemande est encore loin de faire de l’ombre au mastodonte Leclerc, elle arrive cependant à rattraper son concurrent Auchan. Une première pour une enseigne hard discount ! Est-ce que ces derniers scandales vont ternir l’image de l’enseigne allemande ? Pas sûr.

 


Adrien Faubert

Moi c'est Adrien, d'abord écrivain, je suis devenu par la suite rédacteur web pour me rapprocher des lecteurs et de leur quotidien. J'ai à coeur de vous apporter les meilleurs contenus, notamment sur les stars françaises que j'affectionne particulièrement.