Loi Travail : En désaccord avec Manuel Valls, l’Unef veut amplifier son mouvement

  • Carole Roldane
  • 11 mars 2016

Alors que la prochaine manifestation des étudiants et des lycéens aura lieu le jeudi 17 mars, l’Unef veut amplifier son mouvement après leur entrevue avec Manuel Valls sur la Loi Travail.

Lors de la grève du 9 mars, entre 224.000 à 500.000 personnes ont battu le pavé en France . #LoiTravail

Le Président de l’Unef William Martinet explique après son entretien avec le Premier ministre qu' »Aucune réponse n’est satisfaisante aujourd’hui sur les sujets de fond et que cette entrevue montre que le gouvernement vient de se rappeler qu’il y avait des jeunes dans ce pays donc on continue la mobilisation« .

« La réunion à Matignon a simplement permis d’affirmer nos désaccords » : Le responsable de l’Unef.

William Martinet insiste :
« Sur les sujets de fond comme la modulation du temps de travail, la rémunération des heures supplémentaires ou encore les indemnités prud’homales, nous avons reçu aucune réponse satisfaisantes ».

Sur les réseaux sociaux, beaucoup appellent à « cesser » la guerre Patrons / salariés. Les deux doivent travailler ensemble.
Face à l’idée du gouvernement de taxer les CDD, cela inquiète vraiment comme l’explique Nadine, une salariée sur Twitter :
« Croyez-vous qu’en taxant les CDD qui sont là pour un besoin ponctuel, l’employeur va se dire : « Ah, les CDD sont taxés donc j’embauche la personne en CDI ! »…Faut pas rêver. Mieux vaut baisser les charges sur les CDI », pense-t-elle.