Malade et affaiblie Brigitte Bardot toujours contre le vaccin de la Covid !

Faut-il désormais craindre pour la vie de l’actrice ?

Brigitte Bardot antivax
Source : Le Matin

À 87 ans, elle manque progressivement de force chaque jour qui passe. Sa situation n’enlève rien à sa détermination de ne pas accepter la vaccination contre le COVID-19. Elle fait pourtant partie des personnes à risque. Le pire peut arriver à tout moment.

Brigitte Bardot fragilisée ?

C’est une évidence au regard de l’état physique de Brigitte Bardot. Pourtant, l’actrice ne se dit pas malade. Elle répète à qui veut l’entendre qu’elle est en parfaite santé et n’a besoin d’aucun médicament.

C’est une détermination qui, certes, renouvelle ses forces, mais l’apparence de la présidente de la fondation « Brigitte Bardot » traduit autre chose. Les témoignages de l’entourage confirment qu’elle a des difficultés à se déplacer. Il lui faut désormais des béquilles pour aller et venir. Ce n’est pourtant pas imprévisible avec son âge.

De quoi souffre Brigitte Bardot ?

Si sa santé préoccupe autant les médias, c’est à cause de sa position par rapport aux vaccins contre le Covid-19. Elle s’est toujours opposée à cette solution contre la pandémie. Alors qu’au regard de son âge, elle présente plus de risques de contamination et de complication, elle dit non au vaccin.

Brigitte Bardot n’est pas malade du Covid-19. Elle souffre plutôt d’une double arthrose de la hanche. C’est ce qui justifie la présence des béquilles dans ses mains depuis un moment pour se déplacer.

Les raisons du refus de vaccination de Brigitte Bardot

Ses raisons ne sont pas exactement les mêmes que celles des manifestants. Dans son cas, elle évoque une allergie aux produits chimiques. Son organisme ne supporte pas les produits chimiques. C’est la raison pour laquelle elle pense qu’elle peut vivre sans vaccin. Son refus ne date pas de l’ère du Covid-19. L’actrice dit avoir refusé aussi la vaccination contre la fièvre jaune alors qu’elle se rendait en Afrique. Elle se sent plus en sécurité sans vaccin.

Il faut donc faire la nuance entre son « non » qui semble plus médical et celui des antivax, qui défendent un « droit de dire non » à un vaccin.

Que dit la loi dans le cas d’une allergie ?

Il faut reconnaître que le virus ne distingue pas les allergiques des non allergiques. Toute personne peut être contaminée. Surtout les personnes du troisième âge qui présente un risque de complication plus grand. C’est le cas de Brigitte Bardot. Un autre aspect à prendre en compte est que les personnes non vaccinées pour une raison ou une autre peuvent contaminer les autres. C’est l’aspect que fustigeait le président Macron en demandant que la vaccination soit obligatoire.

Toutefois, les personnes allergiques sont exemptées de la vaccination. Il faudra donc justifier son état allergique par un avis documenté d’un allergologue. On ne se déclare donc pas allergique soi-même, selon les explications du ministre de la Santé par rapport au décret du 8 août 2021.

Que faut-il craindre pour l’actrice ?

À 87 ans, faut-il craindre pour Brigitte Bardot une contamination par le Covid-19 ou une complication de l’arthrose ? Visiblement, l’actrice ne craint aucune des deux. Elle dit se sentir en bon état de santé.


Carole Roldane

Ma passion depuis toujours : l'écriture ! Ce métier s'est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge j'adore enquêter, trouver des informations que d'autres n'ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon coeur.