Manuel Valls : « J’aurais pu dire : il reste 14 mois, je vais lever le pied, ne prendre aucun risque… »

  • Carole Roldane
  • 7 mars 2016

Interviewé dans le JDD, le Premier Ministre Manuel Valls est revenu sur la loi Travail de Myriam El Khomri et sur ses motivations :
« J’aurais pu dire : il reste 14 mois, je vais lever le pied, ne prendre aucun risque… Ce n’est pas ma vision de la politique, ni celle du président de la République. Je ne donnerai pas une seule seconde à l’immobilisme. »

Sur la loi Travail de Myriam El Khomri :
« Nous n’avons jamais évoqué l’idée de mettre en œuvre le 49-3. Notre responsabilité, c’est de mener à bien ce texte avec les amendements nécessaires. Moi, je veux convaincre les socialistes, les radicaux de gauche, les écologistes d’approuver cette loi mais je veux que la loi recueille aussi l’assentiment de tous ceux qui veulent réformer le pays […] Il y a une majorité pour réformer parmi les partenaires sociaux, comme au Parlement, j’en suis convaincu. »

LDpeople.com…REGARDEZ la vidéo ci-dessous : Manuel Valls ira « jusqu’au bout » de la réforme du droit du travail.