Pour Manuel Valls le livre confidences de François Hollande ressemble à un “suicide politique”

  • Carole Roldane
  • 20 octobre 2016

Il est déjà prêt à “remplacer” François Hollande à la présidentielle de 2017. D’après Le Canard Enchaîné, Manuel Valls (mais aussi Jean-Marc Ayrault) ont commenté avec sévérité les confidences de François Hollande dans le livre des journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme “Un président ne devrait pas dire ça“.

Des confidences qui ne passent pas même pour des proches de François Hollande

C’est un suicide politique“, penserait le Premier ministre, ”Il faut que nos comportements soient dignes, il faut de la pudeur. Il faut porter plus haut la politique“, aurait-il ajouté.

Pire, pour Valls les propos de son Président son “irresponsables, consternants, indéfendables, et peut être cataclysmiques“. Et l’ancien Maire d’Evry de préciser : “Je ne vois pas après ça comment il peut faire campagne ! Il faut maintenant éviter que ce suicide personnel ne devienne collectif“.

Dans le livre, François Hollande critique également son ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui ferait son job “sans enthousiasme” :
Jean-Marc Ayrault fait son métier sans enthousiasme excessif. Il est tellement loyal qu’il est inaudible“…
Pour réponse, Ayrault a répondu lors d’un point presse : “Un président ne devrait pas dire ça… Ma réponse est dans le titre, comme dans le livre“.
Ambiance !