Menacé de mort, l’animateur Bernard de la Villardière a reçu une protection policière

  • Carole Roldane
  • 23, avril 2019 à 10h13

Interviewé par le magazine ‘Télé 2 Semaines’ à l’occasion de la 500ème émission d”Enquête exclusive’ (le 28 avril à 23h10), l’animateur d’M6 Bernard de la Villardière parfois taxé d’islamophobe suite à des reportages diffusé sur cette même chaîne a fait quelques révélations.

C’était compliqué avec ma famille

En 2016, il avait reçu des menaces de mort proférées à son encontre par le terroriste ayant assassiné un couple de policiers à Magnanville (78) : “Cet épisode m’a valu une protection policière pendant six mois. Deux personnes assuraient en permanence ma sécurité, à la demande à l’époque du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. C’était très compliqué avec ma famille“, précise Bernard de la Villardière. Souvent critiqué sur Twitter, l’animateur ne souhaite pas perdre du temps avec ses contradicteurs : “Ça ne m’impressionne pas. Sur Twitter, je bloque les personnes qui m’insultent. Je ne vais pas me polluer l’esprit avec des choses comme ça ! J’ai une boîte à diriger et quarante films à produire cette année“, assure le journaliste de 61 ans.