Michel Sardou

Michel Sardou en guerre avec Louane, ce moment gênant qui a tout déclenché

  • Mieger Tristan
  • 28, novembre 2020 à 8h19

En décembre 2014, la comédie “La famille bélier”, sortait sur les grands écrans. L’occasion de propulsé Louane sous les feux des projecteurs. Mais la jeune femme s’est attiré les foudres de Michel Sardou après une parole malencontreuse lors d’un concert d’anniversaire pour Europe 1. Explications.

Michel Sardou s’énerve contre Louane

En 2015, quelques mois après le succès de “La famille bélier“, Louane était invitée au concert des 60 ans d’Europe 1. Cyril Hanouna, qui était le présentateur de la soirée, lui avait demandé de chanter un tube du film. Mais la jeune femme a refusé et évoque le fait qu’elle n’avait pas le droit d’entonner la moindre note d’une chanson de Michel Sardou : “Je n’ai pas le droit. Je n’ai pas le droit de la chan­ter. Je suis déso­lée” a-t-elle notamment déclaré en plein direct.

Michel Sardou, qui a été interrogé sur les paroles de Louane, a mis les points sur les I et a déclaré que la chanteuse se mettait une balle dans le pied toute seule : “Elle dit des conneries cette petite. En fait, c’est sa promotion… Je me suis renseigné parce que je me suis dit, là tu joues contre le film. Si tu n’aimes pas la chanson tu le dis carrément ou tu ne le dis pas d’ailleurs parce qu’un film à 7 millions d’entrées, on ferme sa gueule, on est content, on dit : “Merci mon Dieu.” Parce que c’est quand même pas “Jurassic World”. C’est un petit film gentil et sympathique“.

Toute reproduction, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans l’autorisation préalable de LDpeople.com

Un lapsus qui a mis le feu aux poudres

Michel Sardou va encore plus loin dans ses propos, puisqu’il explique tout simplement qu’il avait autorisé Louane a chanté, et que c’était elle, rien qu’elle qui se mettait des bâtons dans les roues :”En fait, elle n’est pas très maligne, on va dire ce qui est. Et sa promotion lui dit, bah non ce soir tu ne chantes pas “Je vole”. Donc elle dit ‘Je n’ai pas le droit’. Mais ce n’est pas moi. Moi j’ai donné mon autorisation. À partir du moment, où je l’ai donnée, elle fait ce qu’elle veut“.

Face à la polémique qui grandissait chaque jour un peu plus, Louane a finalement rectifié le tir quelques semaines plus tard. En effet, la jeune femme a déclaré, au micro de MFM Radio, qu’il ne s’agissait que d’un petit lapsus : “En ce moment, on est en promo dans des pays différents, où je n’ai pas le droit de chanter la chanson parce que les gens n’ont pas encore vu le film, affirmait-elle. Je revenais, j’étais en plein décalage horaire, je venais de prendre l’avion, et par automatisme j’ai répondu que je ne pouvais pas la chanter. C’est un lapsus”.