Michel Sardou, inquiet pour la santé de son fils, Davy Sardou

Michel Sardou, inquiet pour l’état désespéré de santé de son fils, Davy

  • Valerie Hommez
  • 3 mai 2020

Michel SARDOU se dit très inquiet pour son fils Davy. En effet, dans son édition parue le 24 avril dernier, France Dimanche, nous rapporte les propos du chanteur dans lequel il se livre sur la situation financière de son fils, Davy.

Confiné comme tous les Français, l’artiste Michel Sardou fait part de ses angoisses et de ses peurs pour son fils, Davy Sardou. L’acteur et chanteur de 73 ans, actuellement dans sa maison de campagne, en Normandie près de Brest, a fait part de sa vive inquiétude par l’un de ses quatre enfants.

En effet, Davy Sardou serait en proie à de graves difficultés financières, dues en grande partie au confinement imposé par ces temps de pandémie. Avec la mise en quarantaine d’une grande partie de la population mondiale, tous les spectacles, concerts et activités artistiques sont bien évidemment à l’arrêt total.

Il nous livre, dans ce contexte particulier, un message fort publié sur son compte instagram. Il interpelle directement le Président de la République, Emmanuel Macron.

« Et sinon les artistes, on fait comment ? Sans tournages, sans théâtres, sans aides mais toujours avec les mêmes charges à payer ? Des idées ? @Emmanuel Macron » s’offusque Davy. « Et le premier qui me répond, demande de l’argent à ton père se prend une grosse claque virtuelle », comme pour anticiper les critiques de ses détracteurs qui le verrait uniquement comme le « fils de ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🙏

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

Mais les réactions n’ont tout de même pas tardé. Nous avons pu lire des messages demandant au fils de se tourner vers on père : « sans le sou mais dans un manoir. Cherchez l’erreur », « ben oui demandez à votre père et laissez les aides à ceux qui en ont besoin », etc.

L’acteur a vu toutes ses activités mises à l’arrêt et n’a donc pas d’autres rentrées financières. Sa pièce « Transmission », dont il a aussi assuré la traduction, et qui se jouait au théâtre Hebertot, à Paris, a été annulée.

Bien que des mesures vont être mises en place pour les intermittents du spectacle, déjà dans une situation difficile avant la crise, le Ministre de la Culture, Franck Riester, promet penser à un fond de solidarité pour les acteurs. Mais jusqu’à ce jour, aucune preuve tangible du dit projet.

Michel Sardou, qui a la santé très fragile pour l’instant suite à une très grosse grippe, est forcé au repos le plus complet. Il avait, d’ailleurs, du annuler les 10 dernières représentations de « N’écoutez pas, Mesdames », de Sacha Guitry, au Théâtre de la Michodière, à Paris. Pièce qui a connue un très grand succès en ce début d’année, et qui avait été d’ailleurs prolongée au vu de l’engouement des spectateurs.

En plus de ses problèmes de santé personnelle, il doit ajouter maintenant l’inquiétude d’un père pour son fils dans le plus grand désarroi financier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

👋

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

Père de 4 enfants, Cynthia, Romain, Sandrine et Davy, Michel Sardou est le patriarche d’une très grande famille. Famille illustre dans le milieu du spectacle, puisqu’il n’est autre que le fils de Fernand Sardou et Jackie Sardou, eux même célèbres acteurs des années d’après guerre. Son fils, Romain, est quant à lui devenu un écrivain à succès, avec des titres tels que « Pardonnez nos offenses », « Délivrez-nous du mal », « America, la treizième colonie ».

Toute l’industrie du spectacle est à l’arrêt. Davy Sardou, comme tous les comédiens mais aussi les techniciens et tous ceux qui gravitent autour des Métiers du spectacle en sont réduis au chômage technique durant cette pandémie mondiale. Impossible de dire à ce jour, combien de temps va durer le blocage, mais il est fort à parier que même si nous nous dirigeons actuellement vers un lent déconfinement, nous pouvons difficilement imaginer une réouverture rapide des salles de spectacles.

Cinémas, Théâtres, salles de concert, Festivals de musique de l’été semblent vouer à rester tristement silencieux pendant encore probablement plusieurs semaines.

Davy Sardou, que nous avons pu voir dans les séries télévisées, Navarro, Sauveur Giordano et R.I.S Police Scientifique, est un acteur de télévision et de théâtre. Théâtre, où il a obtenu deux Molières, l’un en 2011, l’autre en 2014.

Stoppé dans ses activités professionnelles de manière brutale, il se retrouve aujourd’hui sans activité et sans le sou.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🙌

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

Si bien sur, les cachets des artistes peuvent être importants, ils n’ont en aucun cas la sécurité de l’emploi. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’en 2014 a été crée le statut d’intermittent du spectacle qui permet aux artistes, techniciens, et ouvriers de l’industrie du divertissement de bénéficier d’une protection sociale.

Afin de limiter les conséquences de l’arrêt des productions du spectacle, suite au confinement, le gouvernement par l’intermédiaire de son ministre de la Culture ont pris des nouvelles mesures le 16 avril dernier afin d’aider et de mieux protéger les bénéficiaires de ce régime.

Depuis son manoir breton, Michel Sardou est donc très préoccupé par la santé financière de son fils, Davy. Le cri d’angoisse d’un père pour son enfant.

Si le virus mondial a crée un véritable chamboulement sur nos habitudes quotidiennes, il est aussi en train de mettre en péril différentes industries. Que ce soit la restauration, le tourisme et bien d’autres activités, le monde du spectacle est aussi une victime collatérale de ce virus covid-19 qui touche la planète entière.

De nombreux artistes à travers le monde ont fait preuve d’une très grande générosité envers diverses actions caritatives ces dernières semaines, afin de soutenir au mieux le milieu médical ou les plus précarisés d’entre nous.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

👑

Une publication partagée par Michel Sardou (@michel__sardou) le

Le jeune comédien, Davy Sardou, bien décidé à ne pas demander d’aide à sa famille et plus particulièrement à son père, a donc voulu par son message sur instagram, interpeler les décideurs du pays. Message qui semble avoir été pris en compte par les pouvoirs publics.

Son intervention a au moins eu le mérite de braquer les projecteurs sur une situation plus que difficile, pour une profession qui est habituée à faire parler d’elle plus sur les tapis rouges que dans les rubriques économiques des quotidiens.