Michèle Laroque : retour sur son hospitalisation de deux ans

Michèle Laroque : retour sur son hospitalisation de deux ans

  • Carole Roldane
  • 6, avril 2020 à 20h17

Michèle Laroque: On essaie comme on peut de s’encourager les uns les autres durant cette période de confinement. Si certaines entreprises ont décidé de rendre certains de leurs services gratuits, Michèle Laroque a décidé de partager avec ses fans une expérience douloureuse de sa vie.

C’est ainsi qu’elle a évoqué récemment sur Twitter le grave accident qu’elle a eu en 1979 alors qu’elle n’avait que 19 ans. On en parle dans la suite de cet article.

Un souvenir toujours aussi vivant

L’actrice a été victime durant cette fameuse année 1979 en compagnie de sa meilleure amie d’un grave accident de circulation. Elle sortit de l’accident avec de graves blessures qui mettront en danger la vie de la future actrice. Elle racontait d’elle-même qu’elle s’était retrouvée avec un fémur brisé en 18 morceaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Et là on rend hommage à…(surprise 😍) . . #enfoires2020 #lesenfoires2020 #lesenfoires #isabellenanty #concert #foot #coluche #lesrestosducoeur #restosducoeur

Une publication partagée par Michèle Laroque (@michelelaroqueofficiel) le

Pour cela, elle avait dû subir pas moins de onze opérations qui l’ont clouée sur un lit d’hôpital pour une période de deux ans. Pourtant, cette épreuve selon toujours ses propres déclarations ne fut pas particulièrement terrible pour elle.

Elle n’avait à aucun moment pensé qu’elle pourrait ne plus jamais marcher après ce terrible accident. Ne s’expliquant pas vraiment comment, elle avait pu garder la patience et la confiance nécessaire pour passer avec succès l’épreuve.

Elle n’a pas hésité à comparer ces deux années qu’elle a passé bloquer à l’hôpital à la situation de confinement actuelle. C’était un peu sa manière à elle de donner du courage à tous les Français qui n’en peuvent déjà plus de rester chez eux enfermés à longueur de journée. Un message qui n’a pas manqué de faire mouche. Plusieurs fans de l’actrice ont répondu favorables à son message.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#repetitions #retrouvailles #bonheur #enfoires2020

Une publication partagée par Michèle Laroque (@michelelaroqueofficiel) le

À quelque chose près, malheur est bon

Ce n’était pas la première fois que Michèle Laroque évoquait en public son accident. Invitée par Laurent Delahousse sur son émission intitulée 20 h 30 le dimanche, elle en avait déjà fait cas. Étant partie vivre aux États-Unis dans le temps pour continuer ses études en sciences économiques, la jeune fille venait de s’inscrire à des cours de Théâtre. C’était jonglant entre ses cours d’économie et ses cours de théâtre qu’elle eut donc son fameux accident.

Toujours sur le plateau elle ajouta que l’accident a failli lui coûter une de ses jambes. Car à la vue des nombreuses fractures dont souffrait le fémur de sa jambe, son chirurgien avait évoqué l’amputation pure et simple.

Cependant, l’aide et le soutien des infirmières ainsi que l’arrivée d’un nouveau chirurgien lui permirent d’échapper à ce triste sort qui lui tendait les bras. Toutefois, elle dut subir plus tard onze opérations et deux années de longue convalescence.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Avec mon @jeanlouisaubert #enfoires2020

Une publication partagée par Michèle Laroque (@michelelaroqueofficiel) le

Mais au lieu de voir cela comme une catastrophe elle vécut la situation comme étant un signe de destin. Elle se rappela s’être dit qu’elle a frôlé la mort sans véritablement savoir si elle était une bonne comédienne ou juste une mauvaise. Pour cela, la solution était simple : « Son futur est décidé, elle deviendra actrice ! ».

Une belle carrière d’actrice

Les premiers faits d’armes de Michèle Laroque en tant qu’actrice se feront en 1988 dans l’émission La Classe. Au début de la décennie suivant ses débuts, l’actrice comptait déjà des petits rôles dans des films comme :

  • Une époque Formidable,
  • Le mari de la Coiffeuse,
  • Louis, enfant roi.

Toutefois, il faudra attendre l’année 1992 pour qu’elle se fasse réellement connaître du grand public. C’est d’ailleurs la comédie dramatique de Coline Serreau, La Crise qui la rendra populaire avant sa nomination aux césars grâce à son interprétation dans le film Pédale Douce ne l’élève au rang des grandes actrices françaises.

En 1997, elle eut la chance de rejoindre la troupe des Enfoirés avant de figurer en 2001 avec Pierre Palmade à l’affiche du spectacle de Muriel Robin : Ils s’aiment et ils se sont aimés.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

LA TOTALE !!!! 🌟🌟🌟

Una publicación compartida de Michèle Laroque (@michelelaroqueofficiel) el