Musique : Pour Philippe Manoeuvre les rebelles sont…

  • Carole Roldane
  • 7, octobre 2012 à 16h35

Il présente Summer of Rebels sur Arte.
Pour nos confrères de Tvmag.com, Philippe Manoeuvre cite les rebelles d’aujourd’hui.
Philippe Manoeuvre :
« Tous ceux qui vivent dans l’instant, dans la seconde : Pete Doherty, Joeystarr, Amy Winehouse était rebelle également.»

Pour Philippe, les rebelles du paysage musical français sont :
« Oh ben, il n’y a pas de paysage musical français ! Aujourd’hui, ils sont en train d’installés un certain nombre de petits groupes qui ne sont pas là pour faire de la rébellion mais des premières parties. La rébellion, ça a été à un moment de dire :
« Nous, on va refaire du rock » en 2005, quand il y a eu le mouvement  des bébés rockeurs. Tout le monde leur est tombé dessus à coups de battes de baseball et eux voulaient juste faire du rock avec des guitares électriques.  Les BB Brunes sont sortis de ça. À l’époque, on nous prédisait un avenir électronique. Eh bien non ! Mais aujourd’hui, la rébellion en France… Même dans Monte le son, sur France 4, ils nous ont amené une série de rappeurs, tous plus gentils les uns que les autres ! Il faut voir aussi que la rébellion est très déconseillée dans les maisons de disques : « Mais, attendez, votre rébellion, vous êtes sûre qu’on va pouvoir la vendre ? On va pas heurter une catégorie d’acheteur de disques potentiels ? » Quand vous rencontré les gens des majors, ils ne sont pas là pour changer la donne, ni donner une nouvelle impulsion, non, ils ont là pour de la thune.
»