Nicolas Bedos « fusille » Éric Naulleau !

  • Carole Roldane
  • 10, juin 2011 à 10h13

Encore une petite phrase assassine entre les deux chroniqueurs.

« Je ne balance pas des vannes, moi. Je raconte une histoire, je travaille, j?écris mon texte. Je ne dis pas que je le fais bien mais moi, pendant trois jours, j?écris quelque chose, j?essaye de faire sourire et rire les gens pas malgré moi mais parce que je l?ai décidé. A un moment donné, je me mets derrière un bureau et j?essaye d?interpréter quelque chose, un texte que j?ai à peu près chiadé. Vous, Eric Naulleau, vous vous asseyez et vous dites “J?aime bien, j?aime pas”. Je connais quarante personnes qui peuvent faire ce que vous faites ».