Nikos Aliagas se confie sur sa terrifiante expérience où la maladie a failli l’emporter !

Nikos Aliagas apparaîtra dans le documentaire « Nikos en vrai », le 9 février à l’ombre des lumières.

Nikos-Aliagas
Source : Elle

Il sera diffusé sur TMC à 21 heures. Sa mère, Haroula, se souvient de la période difficile qu’a traversée son fils, qui a dû subir une opération pour une malformation trois semaines après sa naissance. Nikos Aliagas aussi a parlé sans détour de sa malformation intestinale. Un problème de santé qui a obligé l’équipe médicale à l’opérer après sa naissance.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TMC (@tmclachaine)

« J’ai survécu, mais j’ai passé quand même plusieurs mois entre la vie et la mort »

Le présentateur de télévision Nikos Aliagas démonte son armure. Nikos Aliagas, aujourd’hui présentateur de télévision, n’a pas eu une enfance facile. La star de The Voice a dû subir une intervention chirurgicale après sa naissance en raison d’une malformation des intestins. En 2015, il s’est ouvert sur cette douloureuse épreuve d’une manière rare, sur le plateau de C à Vous. En fait, il est né avec deux estomacs et a failli mourir, explique-t-il.

Il était très heureux d’avoir été opéré en France et non dans sa Grèce natale : « Je suis né en 1969 à Paris avec une malformation assez grave à l’époque, et j’ai été opéré à l’hôpital des enfants malades ». Mais il devait se battre.

Il a survécu, mais a passé des mois entre la vie et la mort. « J’ai survécu, mais j’ai passé quand même plusieurs mois entre la vie et la mort, sous-verre, etc. », explique-t-il, laissant une empreinte éternelle.

Bien sûr, qu’il ne se souvient pas de tout, mais il se rappelle que la vie est précieuse et que nous devons chérir chaque instant. « Évidemment, tout cela est passé dans mon inconscient. Pour mes parents, un jour de plus était un jour gagné. Cette épée de Damoclès explique que j’aie été couvé, surprotégé et aussi mon envie de vivre à cent à l’heure. La vie est trop courte pour se poser des questions. Au fond, j’ai passé ma vie à essayer de survivre », dit-il en parlant de sa détermination à profiter de la vie qui lui a été donnée.

La rencontre avec son héroïne

Des années après, Nikos Aliagas a eu l’occasion de rencontrer la femme qui l’avait opéré et lui avait sauvé la vie. Il a rappelé cette rencontre en détail dans Le Monde du samedi 5 février 2022. « Il y a cinq ou six ans, j’ai rencontré la chirurgienne qui m’avait opéré. Elle n’en revenait pas : “Mais comment vivez-vous ?” Sacrée question ! Comme je peux », dit-il avec sincérité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas)

Haroula très fière de son fils

La mère de Nikos Aliagas le décrit comme un homme bon. Et elle a ajouté : « il faisait tout pour nous plaire. » Si Haroula a choisi ces deux adjectifs, il y a une raison particulière à cela. À l’âge de trois semaines, « suite à une malformation grave de son système digestif » le célèbre présentateur de télévision a dû subir une opération. Il a été hospitalisé pendant trois mois, puis est rentré chez lui. C’était un moment difficile pour sa famille, mais encore plus pour lui. »

Il a beaucoup souffert. Longtemps », confie sa mère avec beaucoup d’émotion. En raison de cette mauvaise santé, « je l’ai couvé. » Cependant, Nikos Aliagas est un homme puissant : « il m’a toujours montré par la suite qu’il était fort. »


Sydney Martel

Bonjour ! Je m'appelle Sydney et suis rédactrice depuis 5 ans maintenant. Passionnée par la culture anglophone et notamment les Etats-Unis, ma thématique de prédilection est la news People !