« Nos deux égos risqueraient peut-être de s’affronter » qui est cette animatrice qui en veut en Cristina Cordula ?

Charla Carter, l’acolyte de Nicolas Waldorf et Léa Djadja, n’est pas prête à s’identifier à la célèbre Cristina Cordula.

Pour Charla, « Nos deux égos risqueraient peut-être de s’affronter » a-t-elle confiée à propos de sa consœur Cristina Cordula, toutes les deux animatrices de mode, mais avec des parcours différents.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Charla Carter (@charlactr)

Un parcours différent, des carrières qui se rejoignent

L’Américaine est styliste et journaliste depuis de nombreuses années. Sa carrière a débuté au début des années 80 alors qu’elle officiait comme collaboratrice free-lance pour différents titres de presse comme Vanity Fair, Elle ou Vogue. Au bout d’une dizaine d’années, elle s’engage auprès de Madame Figaro, où elle devient styliste Mode et Beauté.

En 2009, elle rejoint Gala, en tant que directrice des pages Mode. En 2017, elle quitte le magazine et continue à être consultante mode et beauté pour différentes marques. En juillet 2018, après un essai vidéo, elle est choisie pour rejoindre la bande d’experts d’Incroyables Transformations, programme diffusé tous les soirs depuis le 1er avril 2019.

Depuis son arrivée sur la chaîne M6 en 2004, Cristina Cordula l’ancienne mannequin franco-brésilienne de 57 ans, s’est rapidement imposée sur le petit écran. D’abord à la tête de l’émission « Nouveau look pour une nouvelle vie », la jeune femme a rapidement pris du galon.

Avec les « Reines du shopping », elle est devenue l’une des figures emblématiques du monde de la mode. Et ce, grâce à sa forte personnalité, mais aussi et surtout grâce à son accent mythique et à ses expressions iconiques. À ce jour, tout le monde connaît le célèbre « Ma chérie ! »

« Nos deux égos risqueraient peut-être de s’affronter »

La styliste américaine Charla Carter, très appréciée des fans de l’émission « Incroyables Transformations », refuse catégoriquement de s’identifier à la brésilienne. « Notre parcours, d’abord. Je suis une rédactrice de mode, c’est mon métier depuis trente ans. Avec tout mon respect, Cristina est un mannequin qui travaille elle aussi dans la mode depuis très longtemps. » D’après ses dires, une collaboration entre les deux fashionistas serait presque inenvisageable.

C’est en tout cas ce que semble penser Charla Carter. « Nos deux ego risqueraient peut-être de s’affronter ! (Rires.) Je pense que ce serait compliqué. On a chacune nos goûts personnels », a d’abord confié l’Américaine avant d’ajouter : « Cristina Cordula déteste les leggings. Ce n’est pas mon cas, je dis simplement qu’il vaut mieux avoir de belles jambes et couvrir les fesses. Quand je regarde sa carrière et ses émissions de relooking, je dis bravo ! La grande différence entre Les Reines du shopping et Incroyables transformations, c’est qu’il n’y a pas de compétition dans notre cas. On a vraiment l’impression, peut-être à tort, d’aider les gens qui sont un peu perdus et cela nous apporte beaucoup de satisfaction. Je ne suis pas certaine que j’aurais le même sentiment avec Les Reines du shopping ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cristina Cordula (@cristinacordula)

« Il y a de la place pour tout le monde »

Charla Carter est catégorique à ce sujet. L’ancienne journaliste a indiqué que son arrivée sur la sixième chaîne n’avait pas du tout nui à ses relations avec la Brésilienne : « j’ai beaucoup d’admiration pour elle, mais je ne pense pas qu’il y ait de la compétition entre nous », raconte-t-elle avant d’ajouter : « Il y a de la place pour tout le monde ! Ce qui m’amuse beaucoup dans cette histoire, c’est surtout que nous sommes deux étrangères avec les mêmes initiales !».


Sydney Martel

Bonjour ! Je m'appelle Sydney et suis rédactrice depuis 5 ans maintenant. Passionnée par la culture anglophone et notamment les Etats-Unis, ma thématique de prédilection est la news People !