Nouveau rebondissement dans l’affaire de viol dans laquelle Jean Luc Lahaye est accusé, la mère d’une victime mise en examen !

L’enquête suit son cours normal et semble confirmer certains soupçons de cette affaire de viol.

Jean Luc Lahaye révélations troublantes dans l'affaire de viol
Source : Le Point

L’enquête suit son cours normal et semble confirmer certains soupçons de cette affaire de viol. Les mères des plaignantes, avaient-elles vraiment incité leurs filles à être victimes de Jean-Luc Lahaye ? On n’en est pas encore à la confirmation, mais cela ne saurait tarder. L’une d’entre elles est mise en examen.

Une autre mise en examen

Il y a quelques jours, c’était le tour de la fille du chanteur. Cette fois-ci, c’est la mère d’une plaignante qui se retrouve dans la même situation, mais pas pour la même raison. La recherche de la vérité n’épargne personne dans cette affaire. L’avocat de la mise en examen confirme la situation de sa cliente ce jeudi 27 janvier 2022 auprès de l’AFP.

Selon les déclarations de maître Vincent Demory, sa cliente n’est pas paniquée. Elle connaît déjà tout ce qui l’attend dans ce dossier et s’est donc préparée en conséquence. Ce n’est pas une situation qui va diviser la mère et sa fille selon les déclarations de l’avocate des deux plaignantes.

La raison de la mise en examen de la mère d’une victime

Cela pourrait ressembler à un scénario inhabituel même si dans ce cas, c’est avéré. Rappelons qu’il était reproché à Margaux, la fille de Jean-Luc Lahaye mise en examen aussi, une pression sur la victime. Dans le présent cas, on reproche à la dame une non-dénonciation de crime connu.
Il s’agit alors d’un silence coupable si les enquêtes arrivent à confirmer les faits. C’est d’ailleurs la même situation qui est reprochée aux deux mères. Pendant ce moment, Jean-Luc Lahaye reste en détention. Il est accusé de viols sur deux adolescentes.

Pourquoi la deuxième mère n’est-elle pas aussi mise en examen ?

Elle ne l’est pas encore, mais la probabilité pour qu’elle le soit dans un proche avenir est forte. Elles sont toutes accusées de non-dénonciation de crime. La différence est que son audition par le juge a été reportée en raison de l’état de santé de cette dernière. Elle avait été convoquée par le juge chargé de l’enquête certainement pour être mis en examen après audition.

Clarification du niveau d’implication des mères des plaignantes

Il faut rappeler que les deux plaignantes n’avaient que 15 et 16 ans à l’époque, alors que le chanteur avait abusé sexuellement d’elles selon leur déclaration. L’un des aspects impliquant les deux mères est leur admiration pour le chanteur. Ces dernières auraient motivé les filles mineures à se rapprocher plus de lui. Il y a une circonstance aggravante pour le fait que le chanteur aurait demandé à l’une des filles de s’adonner à des jeux sexuels indignes par webcam.

Un précédent rebondissement dans la même affaire

Il y a quelques mois, la presse avait donné des informations sur la procédure. Une situation que les plaignantes n’ont pas acceptée. Évoquant l’atteinte à leur vie privée et la violation du secret professionnel ; de même que le secret de l’instruction, elles ont porté plainte. Pour l’instant, le principal accusé reste en détention en attendant son jugement.


Sydney Martel

Bonjour ! Je m'appelle Sydney et suis rédactrice depuis 5 ans maintenant. Passionnée par la culture anglophone et notamment les Etats-Unis, ma thématique de prédilection est la news People !