Omar Sy exaspéré par le remontrance d'une femme, il la remet violemment à sa place

Omar Sy exaspéré par la remontrance d’une femme, il la remet violemment à sa place

  • Valerie Hommez
  • 6 juin 2020

Omar Sy exaspéré par la remarque d’un internaute, l’acteur le recadre sèchement. Début de semaine, l’acteur aujourd’hui installé en Californie partageait une photo sur son compte Instagram avec le texte suivant  » A Los Angeles, nous avons marché en paix et solidarité en criant les noms de George, Breonna, Ahmaud et tant d’autres victimes ici aux USA « . Ce message avait pour but de prouver l’engagement de l’acteur de 42 ans dans la lutte contre les violences policières, notamment vis-à-vis de la population noire.

Depuis la mort de George Floyd assassiné par un policier blanc lors d’un contrôle de routine dans la ville de Minneapolis, les réactions ne manquent pas à travers le monde et les manifestations de protestation aux États-Unis continuent encore tous les jours. Si bon nombre d’anonymes témoigne leur soutien à la famille, des célébrités souhaitent elles aussi, rendre hommage à ceux qui ont été victimes de violences policières, et qui même parfois en ont perdu la vie. Avec cette publication de Omar Sy, c’est donc un autre grand nom du show-business qui vient témoigner son indignation face à ces horribles faits.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La France qui aime ❤️ La France qu’on aime ✊🏿✊🏻✊🏽✊🏼

Une publication partagée par Omar Sy (@omarsyofficial) le

L’ancien partenaire de Fred Testot, revient donc sur son compte Instagram sur le meurtre de George Floyd, mais aussi sur celui de Breona Taylor, une ambulancière de 26 ans abattue par des policiers de Louiseville en mars dernier, et il faisait référence également à Ahmaud Harberi, un homme de 25 ans non armé assassiné en Géorgie en février par un policier à la retraite. Dans cette même publication, Omar Sy a également tenu à saluer la mémoire de Adama Traoré, un jeune homme de 24 ans asphyxié, en juillet 2016, lors d’une arrestation dans les locaux de la gendarmerie de Persan dans le Val-d’Oise.

Malgré son évidente implication pour cette cause qui lui tient particulièrement à cœur, un internaute l’a violemment attaqué pour reprocher à l’artiste de ne s’intéresser qu’à ce qui se passe aux États-Unis d’Amérique, et de ne rien faire pour les crimes commis en France. « Ils sont où les Omar Sy, Manu Payet etc... qui s’offusquent et appellent à la mobilisation suite à Minneapolis quand en France il se passe les mêmes scènes ? Cédric Chouviat ça vous parle ? On ne vous a pas attendu ? « . Ce commentaire a eu pour effet, de faire littéralement sortir Omar Sy de ses gonds, qui a décidé de répondre dans la foulée « Quand les gens nous suivent, mais ne se renseignent pas et ne savent pas de quoi ils parlent ». 

Visiblement affecté par ce reproche, le comédien n’avait pas du tout apprécié cette intervention, mais se disait également très heureux de voir la solidarité des Français qui témoignaient leur soutien à George Floyd et aux autres victimes. « La France qui aime, la France qu’on aime » commentait-il sur la vidéo postée sur son compte Instagram qui illustrait la manifestation devant le palais de justice en soutien à la famille de George Floyd. Les funérailles de l’homme de 40 ans tué dans la ville de Minneapolis vont bientôt se dérouler, et on imagine que pour cette occasion, de nouveaux rassemblements auront lieu à travers la planète.

C’est un autre grand nom qui s’associe aussi à ces funérailles, puisque le célébrissime boxeur Floyd Mayweather, a contacté la famille de George Floyd pour leur annoncer qu’il prendrait tous les frais inhérents aux obsèques à sa charge. Quant à Omar Sy qui vit aujourd’hui de manière quasi-permanente à Los Angeles, il a dû être très surpris d’être attaqué alors qu’il a, maintes fois, prouvé par le passé qui était un ardent défenseur de toutes les causes qui remettent l’égalité entre les hommes en question. Des reproches concernant l’intérêt porté par la star à ce qu’il se passe aux États-Unis comme cela avait été, récemment le cas du présentateur de France 2 Nagui, qui après avoir invité ses fans à signer une pétition en faveur de George Floyd, a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux pour ne pas s’émouvoir autant des violences policières en France.

Aujourd’hui, c’est le célèbre acteur de  » Intouchables  » à qui un internaute reprochait de ne pas s’être intéressé à l’affaire Cédric Chouviat. Pour rappel, Cédric Chouviat était un livreur en scooter, domicilié à Levallois-Perret, âgé de 42 ans. Il était le père de cinq enfants. Interpellé le vendredi 3 janvier 2020 sur le quai Branly à Paris dans le 15e arrondissement, il mourait dans la nuit du samedi au dimanche à l’hôpital européen Georges-Pompidou.

Lors de son interpellation, il aurait tenté, selon la police de résister et aurait été maintenu au sol de manière inadéquate selon ses avocats, ce qui aurait entraîné une crise cardiaque à laquelle il avait succombé. Une scène qui a été filmée et diffusée sur le web et qui aujourd’hui fait l’objet d’une longue procédure judiciaire qui verra les quatre fonctionnaires de police incriminés dans cette histoire, devoir répondre devant le tribunal de violences volontaires ayant entraînées la mort. Une triste histoire qui rappelle presque point par point, celle de George Floyd, lui aussi mort dans les mêmes circonstances.

Avec ces bavures policières, si elles sont avérées, c’est toute l’opinion publique qui s’est montrée extrêmement choquée, que les faits se passent en France aux États-Unis ou dans d’autres pays du monde. La douleur des familles ne connaissant aucune frontière et l’indignation des témoins ayant la même valeur d’un côté ou de l’autre de l’Atlantique.

Quant aux membres de forces de l’ordre qui avaient participés à l’arrestation de George Floyd, avec les terribles conséquences que l’on connaît, si dans un premier temps, ils avaient été écartés de leur service sans être inquiétés, aujourd’hui ils ont bel et bien été privés de liberté et séjournent désormais en prison.

Il faut bien avouer que les réactions aux États-Unis ont été retentissantes. Des manifestations spontanées ont eu lieu dans de nombreuses villes des Etats-Unis, allant même dans certains cas jusqu’à déclencher de réelles émeutes. Si dans un premier temps, le président des États-Unis Donald Trump, avait demandé que le FBI fasse toute la clarté sur cette affaire, il avait dans un deuxième temps, remis de l’huile sur le feu, via son compte Twitter en promettant de répondre par des tirs de la police en cas de nouveaux débordements. Des événements qui ont choqué le monde entier comme Omar Sy lui-même, qui malgré les critiques ou plutôt la critique a réagi de belle manière.