Passe d’arme entre Stéphane Bern et Jean-Marc Morandini sur Twitter

  • Carole Roldane
  • 23 novembre 2016

Jean-Marc Morandini n’en est pas à son coup d’essai sur les clash et les buzz via le réseau social à l’oiseau bleu. Il avait déjà provoqué Matthieu Delormeau la semaine dernière et aujourd’hui il a confronté Stéphane Bern. Le conflit avec le présentateur de Secret d’histoire à commencé lors de la publication d’un article sur le blog de Morandini,intitulé “Stéphane Bern furieux contre les dirigeants de France TV: ‘Ils ont du pouvoir mais sont ignares !’”.

Stéphane Bern s’énerve pour des propos déformés

Selon l’article, Stéphane Bern aurait critiqué les dirigeants de France Télévisions lors du salon du livre d’histoire à Bruxelles. Une accusation qui aura fait réagir le principal intéressé, d’ordinaire assez discret et loin des coups d’éclats médiatiques. Agacé, il écrit que l’anecdote date d’une décade : “Encore l’obsession du buzz. Je parlais des débuts de “Secrets d’Histoire” il y a 10 ans et des difficultés à expliquer les figures d’histoire”. Des propos approuvés par la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte qui le soutient : “Halte au buzz et merci Stéphane”. 

Le présentateur de France 2 pensait surement que cela n’irait pas plus loin mais c’était sans compter sur Jean-Marc Morandini, titillé, qui continue l’échange : “Voici les propos originaux. A aucun moment il n’est dit que c’était il y a 10 ans… désolé” tout en renvoyant à l’article original de DH.be qui cite les propos.

Confrontation écrite entre les deux

Stéphane Bern aura immédiatement riposté pour se défendre, visiblement contrarié de voir ses propos déformés : “C’est archi faux ! Je précisais que c’était au début de Secrets d’histoire et marre de recevoir des leçons de morale de Morandini”. L’animateur controversé d’iTélé répond : “Faut se calmer ! Aucune leçon de morale, juste une reprise exacte de propos dans DH” et ajoute : “Et si ils se sont trompés il suffit de le dire”.

Le clash s’intensifie et Stéphane Bern s’échauffe : “Vous avez raison de citer La Dernière Heure tabloid belge. Vous n’étiez pas présent dans la salle à Bruxelles. Belle façon de traiter l’info”. Jean-Marc Morandini se défend alors d’avoir repris une info que d’autres sites ont publié et reproche d’être pris pour cible. Mais l’animateur radio est excédé et déclare : “Vous avez lancé l’offensive et voulu faire un buzz sans vérifier vos infos, fondées sur un tabloïd belge discrédité. Ne jouez pas la victime”.