Paul (12 Coups de midi) dévoile sa détresse: il a pensé à se suicider, (déclaration poignante)

Paul (12 Coups de midi) dévoile sa détresse: il a pensé à se suicider, (déclaration poignante)

  • Alix Brun
  • 5, septembre 2020 à 13h26

Le candidat grenoblois Paul est le troisième meilleur joueur de toute l’histoire des Douze Coups de Midi. Dans cette émission présentée par Jean-Luc Reichmann sur TF1, le jeune homme de 20 ans peut se targuer d’avoir remporté 153 victoires et ce n’est pas tout ! Il a même récolté une somme d’argent vertigineuse. Pourtant, Paul vient de révéler son mal-être, au point d’avoir déjà pensé à mettre fin à sa vie.

153 victoires et 691 522 euros de gains, sans compter tous les cadeaux reçus par les téléspectateurs qui l’ont adoré : on pourrait croire que la vie de Paul est douce et belle. On surnomme désormais “WikiPaul” en référence à l’encyclopédie gratuite en ligne sur internet Wikipédia car il a réponse à tout. Il est même devenu le petit protégé de l’animateur star de ce programme : Jean-Luc Reichmann l’a d’ailleur fait revenir sur le plateau pour de simples visites même après sa défaite. Et pourtant, derrière ce tableau qui semble des plus parfait, Paul est malheureux. Dans son livre Ma 153e Victoire, Paul dévoile sa détresse. Et c’est aux journalistes d’Ici Paris qu’il a accepté d’en dire plus sur ses pensées suicidaires.

La plus grosse difficulté dans sa vie, c’est sa maladie. Paul est en effet atteint du syndrome de la maladie d’Asperger. Une différence de personnalité qu’il est parfois difficile d’expliquer à ceux qui sont étranger à cette maladie, et qui peut être dérangeante pour certains. “Il est ma force et mon handicap, cet autisme. En parlant de cette mémoire, elle me fait beaucoup souffrir. Il y a des choses que j’aimerais oublier mais qui malheureusement restent gravées dans ma mémoire”, avait-t-il annoncé au micro de RTL le 3 septembre. Ce jour-là, il n’avait pourtant pas précisé ce qu’il voulait oublier.

« Je me dis parfois que le sens de ma vie m’échappe »

C’est dans son livre qu’il écrit ces quelques lignes qui font froid dans le dos : « Parfois je flirte avec l’idée de suicide. Je suis d’une violence extrême avec les autres et moi-même », raconte-il ouvertement. Vendredi 4 septembre, à l’occasion de la promotion de son livre, il en a dit plus aux journalistes d’Ici Paris : « Comme je n’arrive pas toujours à suivre un chemin linéaire dans mon existence, je me dis parfois que le sens de ma vie m’échappe. Quand je suis dans une phase de crise de violence, de paranoïa, de dépression ou que je ne parviens plus à faire cohabiter Dr Jekyll et Mister Hyde », a confié Paul.

Mais l’ancien candidat des Douze Coups de midi lutte au quotidien contre ce mal être. « Au fil de mes lectures, je rencontre des personnages illustres décédés qui me donnent envie de poursuivre cette existence qui vaut la peine d’être vécue. Il faut continuer à se battre même quand le train a déraillé », affirme-t-il d’un air décidé. Nous souhaitons au jeune homme de trouver un équilibre dans sa vie et aussi de trouver l’âme soeur qui lui mettra peut-être du baume au coeur. Car Paul a aussi révélé qu’il cherchait une petite amie. Avis aux intéressées !