Pensant être censuré, l’humoriste Pierre-Emmanuel Barré quitte France Inter (Vidéo buzz)

  • Carole Roldane
  • 27 avril 2017

Il pense être censuré par Nagui…Agacé, Pierre-Emmanuel Barré a mis en ligne hier la vidéo de sa chronique qui a été vue 4 368 600 vues en légendant : « Je sais pas qui va gagner le 7 mai, mais je peux vous dire qu’il y aura 65 millions de perdants ». Face aux accusations, Nagui a répondu à son chroniqueur : « La vraie censure ce sera si Le Pen passe !« .

Un sketch en faveur de l’abstention pour le 7 mai

Dans sa vidéo, Pierre-Emmanuel Barré explique qu’il ne votera ni pour Marine Le Pen, ni pour Emmanuel Macron. A nos confrères du Parisien, le trublion explique : « Lorsqu’on on me demande de ne pas faire une chronique, je démissionne. Je n’aime pas être censuré. Là, trente minutes avant ma chronique, ils n’étaient pas d’accord avec l’idée générale. Pourtant, j’ai fait bien pire. Mais tout le monde est tendu en ce moment« , lance-t-il.

« Encourager l’abstention, ça me paraît irresponsable » : Nagui

Pour l’animateur de France 2 Nagui, la version est toute autre : « Sur le coup, je lui ai simplement dit qu’il n’était pas clair sur l’abstention. Qu’il casse Macron ou Le Pen, ok. Mais qu’il encourage l’abstention, c’est faire le jeu du FN. C’est ma responsabilité de producteur. Du coup, Pierre-Emmanuel a préféré ne pas venir à l’antenne« , explique de son côté Nagui qui ajoute :
« Après l’émission, je lui ai finalement proposé de faire sa chronique jeudi sans changer une ligne« .

"Je sais pas qui va gagner le 7 mai, mais je peux déjà vous dire qu'il y aura 65 millions de perdants."

Publiée par Pierre-Emmanuel Barré sur Mercredi 26 avril 2017