Plus belle la vie: une suite assurée sur France 3? Les réponses !

Plus belle la vie: une suite assurée sur France 3? Les réponses !

  • Julie Bourdin
  • 23, juillet 2020 à 8h35

Plus belle la vie risque-t-elle de lasser les fans ? En effet, la série culte qui se déroule dans la ville de Marseille existe depuis 2004. Son succès auprès des fans est incontestable mais est-elle encore capable de les surprendre ? Peut-elle séduire de nouveaux amateurs ? En seize années d’épisodes, le show risque-t-il de devenir répétitif ?

Plus belle la vie n’intéresse plus autant qu’avant

La série culte de France 3 serait-elle en train de perdre du terrain ? Plus belle la vie a su se faire une place au soleil des séries à succès. C’est en 2004 que la série fait son apparition à la télévision et depuis elle sait fasciner ses fans. Même les report de tournages engendrés par le confinement et la crise sanitaire n’ont pas ébranlé l’enthousiasme des fans. C’est avec hâte qu’ils attendaient le retour des épisodes inédits de leur show. Car Plus belle la vie sait créer le suspense. De plus, la production n’aura pas laissé le public de Plus belle la vie sans ressources à souffrir des retards du show. Ce sont des épisodes anciens qui ont été diffusés pour combler la programmation. Les fans de Plus belle la vie étaient heureux de ce choix, mais il a eu tendance à les faire trouver le temps long également.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Retour des épisodes inédits dès Lundi 🎉🥳 On vous attend nombreux à 20h20 sur @france3 #pblv #plusbellelavie #reprise #bandeannonce

Une publication partagée par Plus Belle La Vie (@pblvofficiel) le

Une baisse de l’engouement des fans pour la série

En effet, pendant le confinement, l’avenir de la série semblait compromis. Plus le temps passait et moins les fans étaient au rendez-vous. Ils attendaient les nouveaux épisodes avec impatience. Sur la page Instagram de Plus belle la vie, ils laissaient des commentaires pour le faire savoir, sans ménagement. Pourtant, ils sont de retour et le succès de la série avec. Pour ce qui est des intrigues du feuilleton, elles sont encore plus folles les unes que les autres. Les fans ne sont donc pas déçus d’avoir eu à attendre. Car ce sont tous les tournages de France qui étaient à l’arrêt avant le 11 mai et à compter du 17 mars. Les acteurs ne pouvaient pas prendre le risque de propager le virus. Et la production non plus !

Le public de Plus belle la vie aura intégré ce phénomène mais il aurait pu se détourner du show. Heureusement pour le feuilleton, cela n’aura pas été le cas. Mais il a fait prendre conscience à beaucoup que cela faisait plusieurs années que ce show fait sensation. De quoi questionner sur son avenir. Car, après quinze années de diffusion, comment se renouveler sans perdre les fans de longue date ? Une équation délicate pour les équipes de Plus belle la vie. Mais pour le moment, elle ne semblait pas les affecter outre mesure.

Les équipes donnent tout, mais cela sera-il suffisant ?

Les comédiens de Plus belle la vie sont toujours aussi engagés à faire de la série un événement. De même que les équipes de scénaristes et de tournage. En effet, cette série suppose un écosystème conséquent autour d’elle. Les fans en font partie mais ils ne sont pas l’essence du programme. Cependant, sans eux, le show perd de son influence et pourrait se retrouver sans date de programmation. Les audiences sont alors à surveiller tout autant que les efforts des équipes de tournages et de production.

Car ce sont près de 3 millions et demi de personnes qui étaient présentes pour le retour du show. Nous étions alors le 29 juin. Mais le constat est moindre pour la date du 13 juillet dernier. Un million et demi de téléspectateurs en moins pour Plus belle la vie. Et cela représente presque un million de fans en moins devant leurs écrans par rapport à l’année dernière. Ces chiffres aussi posent alors la question de la longévité de Plus belle la vie. La série va-t-elle tenir la distance encore longtemps ou est-elle en train de s’essouffler ? Pour que la série continue de faire de l’audience, elle va devoir séduire un nouveau public tout en conservant ses anciens fans.

Une opération délicate qui suppose des adaptations et des changements tout en douceur. Car ce sont les jeunes en majorité qui apprécient ce feuilleton. Certains ont grandi avec Plus belle la vie et ne se priveront de la suite des épisodes pour rien au monde. Mais d’autres perdent en intérêt pour le show. Ainsi, France 3 et les équipes de production devront tenter de rendre passionnant son univers pour les nouvelles générations de fans.

Le temps du changement souffle sur Plus belle la vie

Une autre des réflexions que l’on entend souvent à propos de la série concerne son aspect ancien. Certains fans commencent à trouver que les intrigues, les comédiens et les décors sont du déjà-vu. De plus, les nouveaux téléspectateurs auront du mal à suivre en prenant la série telle qu’elle, tant les histoires sont complexes et entremêlées les unes aux autres. L’immersion est difficile pour ceux qui ne connaissent pas du tout le principe du show. Tant et si bien que même les fans de longue date pointaient du doigt des problèmes de cohérence dans le programme. Autant de problèmes qui ne sont pas sans rappeler ceux d’autres séries qui arrivaient à leurs fins. Plus belle la vie pourrait donc bien laisser la place, tôt ou tard, à un nouveau programme.

Mais la fin de Plus belle la vie n’est pas un drame en soi. En effet, elle aura passionné son public pendant plus de quinze ans. Les acteurs et les fans auront alors grandit ensemble et évolués ensemble. D’autres séries sont passées par là et France 3 a toujours su s’adapter. Il faudra alors rester convaincu que si Plus belle la vie quitte les écrans, ce sera pour l’avènement d’une nouvelle série plus adaptée à son temps. La baisse des audiences prouve que les téléspectateurs commencent à être prêts à passer à autre chose. Et il faudra que France 3 réagisse à temps pour ne pas perdre d’avantage l’intérêt de son public.

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.