Pommes de terre : nos 11 astuces pour les empêcher de germer !

Vous souhaitez conserver les pommes de terre le plus longtemps possible et éviter qu’elles ne germent trop vite ? LDPeople vous donne les meilleurs conseils.

Pommes de terre : ces astuces infaillibles pour les empêcher de germer
© Nurra / Sucré Salé / Pascale Weeks

Pommes de terre: S’il y a bien un aliment roi sur nos tables, c’est bien la pomme de terre. En effet, le célèbre tubercule s’adapte à une quantité infinie de recettes. Néanmoins, leur conservation n’est pas toujours facile.

Voilà donc pourquoi LDPeople vous livre aujourd’hui quelques astuces pour qu’elles ne germent pas et que vous puissiez les garder très longtemps dans le meilleur état possible.

Pommes de terre : comment éviter leur germination ?

Pour les cochons

Si aujourd’hui la pomme de terre est devenue un aliment incontournable de nos repas, elle n’a pas toujours eu le même succès.

Originaire d’Amérique du Sud, elle fera ainsi son apparition en Europe à la fin du 16e siècle. Mais durant longtemps, sa consommation sera réservée aux animaux.

Ce n’est finalement que près de deux cents ans plus tard qu’elle s’invitera finalement à notre table pour ne plus jamais la quitter. Bon marché et très nourrissante, elle finira même par conquérir la planète pour des utilisations très variées. En effet, la pomme de terre se décline à toutes les sauces. En purée, en frites, en chips, Dauphine, soufflée, il existe une multitude de recettes qui permettent de la sublimer.

Cependant, pour chaque préparation, il y a une variété à privilégier. Pour les faire frire, nos voisins belges ne jurent ainsi que par la Bintje. Tout dépend donc de la manière dont vous souhaitez les déguster. Selon son utilisation, vous pourrez dès lors faire votre choix parmi un éventail très large. LDPeople vous en livre d’ailleurs quelques exemples : La Belle de Fontenay, l’Amandine, l’Adriana, la Ratte, la Rosabelle, la Samba et encore bien d’autres. Il existe également la Vitelotte particulièrement reconnaissable à sa couleur fortement violette. Il est important aussi de noter que toutes ne s’adaptent pas à une conversation longue. Autrement dit, les pommes de terre précoces ou semi-précoces doivent être consommées rapidement alors que les tardives ou demi-tardives seront plus intéressantes pour une consommation différée.

Les conseils du primeur

Dès lors, pensez à bien choisir le type de pommes de terre que vous souhaitez utiliser selon l’objectif que vous allez rechercher. Dans cette optique, n’hésitez pas à demander conseil à votre maraîcher qui saura certainement vous aiguiller au mieux dans votre recherche. Mais en tout cas, privilégiez des produits de qualité. Même si parfois leur coût peut être plus élevé, au niveau gustatif, cela fera effectivement toute la différence. Concernant leur méthode de cuisson, laissez place à votre imagination. Mais vous pouvez également vous inspirer des recettes des plus grands chefs. À titre d’exemple, LDPeople vous invite à découvrir comment Joël Robuchon réinvente une simple purée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mostafa Bendary (@benfeka)

En effet, le chef de cuisine multi-étoilé a élevé cette préparation au rang d’art. Pour ce faire, rien de plus facile ! Préparez vos pommes de terre en les cuisant à l’Anglaise, c’est-à-dire dans une eau largement salée. Vous pouvez également les cuire au four sur un lit de gros sel. Une fois, cette opération terminée, épluchez-les et écrasez-les à l’aide d’un presse-purée. Par la suite, incorporez 25 cl de lait entier très chaud et 250 gr de beurre bien froid pour un kilo de pommes de terre. Émulsionnez le tout pour obtenir une purée incroyablement onctueuse, mais aussi très riche et savoureuse.

;

La conservation

Mais, quel que soit le type de pommes de terre que vous déciderez de préparer, il est extrêmement important qu’elles soient dans un état irréprochable. En effet, mieux vaut éviter d’utiliser des tubercules en cours de germination. Même si dans des quantités limitées leur ingestion ne pose pas de problème majeur, mieux vaut effectivement se montrer très prudent en la matière, car cela pourrait avoir à long terme une incidence sur votre santé. Raison pour laquelle la méthode de conservation des pommes de terre révèle une importance capitale. Soyez donc vigilant et suivez les conseils que notre rédaction vous livre sans plus tarder.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Epeirier & Fils (@epeirier_fils)

Pour bien conserver vos pommes de terre, pensez tout d’abord à les stocker dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Il est essentiel de rappeler que les pommes de terre au stade de germination peuvent effectivement provoquer des symptômes qui vont des simples maux de tête jusqu’à des nausées extrêmement désagréables. Voilà donc pourquoi, mieux vaut ne pas prendre de risques. Si vous le pouvez, maintenez-les à une température de 10 degrés et préférez les lieux sans humidité. Vous pouvez également les garder sur une couche de charbon comme le faisaient nos grand-mères. Mais si vous n’êtes pas adepte de cette solution, lavez-les préalablement avant de les placer ensuite dans un récipient hermétique. Il vous est aussi possible de les mettre sur de la paille ou sur du foin pour garantir une conservation optimale. En résumé, beaucoup de solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez aussi lire :  Courses de Noël à la dernière minute : voici où vous rendre pour faire des économies

Adrien Faubert

Moi c'est Adrien, d'abord écrivain, je suis devenu par la suite rédacteur web pour me rapprocher des lecteurs et de leur quotidien. J'ai à coeur de vous apporter les meilleurs contenus, notamment sur les stars françaises que j'affectionne particulièrement.