Le Prince Harry confirme sa relation avec Meghan Markle et condamne le harcèlement envers elle

  • Carole Roldane
  • 8 novembre 2016

Depuis quelques semaines ils sont scrutés par les médias et font l’objet de nombreux fantasmes et rumeurs. Aujourd’hui c’est confirmé, le Prince Harry d’Angleterre et l’actrice américaine Meghan Markle sont bien en couple et ce depuis plusieurs mois. Un communiqué de Kensington Palace a officialisé la relation ce 8 novembre mais déplore avant tout les nombreuses attaques, le harcèlement et les abus dont est victime la jeune femme depuis que les rumeurs ont commencé.

Une déferlante de haine envers la nouvelle compagne du Prince

Le communiqué est clair : « La semaine dernière une ligne a été franchie. Sa petite amie, Meghan Markle, a subit une vague d’abus et de harcèlement. Dont certains très publics : l’étalage en première page d’un journal national, les sous entendus racistes de certaines publications, le sexisme et le racisme assumé des trolls sur les réseaux sociaux et commentaires de sites web ». La jeune femme connue pour son rôle dans la série Suits est victime de nombreuses remarques quant à ses origines afro-américaines.

Mais la déclaration continue et met en lumière toute l’étendue de cette histoire et de son impact sur la vie de l’actrice de 35 ans : « Une partie a été cachée du public : les batailles légales pour empêcher la publication d’articles diffamatoires, sa mère qui doit lutter contre les photographes pour arriver jusqu’à sa porte, les tentatives de reporters et photographes d’entrer illégalement dans son domicile et les appels à la police qui ont suivi, les pot-de-vins offerts par les médias à son ex copain et le bombardement de chacun de ses amis, collègue et proches ».

Harcèlement et méthodes qui vont trop loin

Des répercussions qui font froid dans le dos pour une simple histoire d’amour que les deux auraient bien voulu garder pour eux. Quant au Prince de Galles il est attristé de la tournure d’événements et les dangers qu’encoure sa petite-amie : « Le Prince Harry est inquiet pour la sécurité de Mme Markle et est profondement déçu de ne pas avoir  pu la protéger. Ce n’est pas juste qu’elle subisse une telle tempête après quelques mois de relation avec lui ».

Il conclut en demandant à la presse et à ceux qui participent à propager cette histoire de faire une pause, bien conscient qu’il s’agit d’une déclaration plutôt inhabituelle pour le palais qui ne fait pas de commentaires sur la vie personnelle de la famille royale.